Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,1) — Paris, 1904

Seite: 37
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1904bd3_1/0057
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS 37

légère couche de sable reposant directement sur la montagne. Presque
toutes étaient intactes. Elles affectaient deux formes très différentes
dont le lecteur trouvera des représentations àla planche XXVIII. Ces deux
formes avaient subi presque autant de modifications qu'il y avait d'ob-
jets, selon l'habileté plus ou moins grande du potier qui les avait plus
ou moins réussis. Gomment ces poteries se trouvaient-elles en cet en-
droit, vides ? Il me semble qu'elles devaient avoir été placées en dessus
du monument que les spoliateurs voulaient explorer, car, je ne le sau-
rais trop répéter, les spoliateurs ont agi comme agissaient mes ou-
vriers et déplacé la colline. Par conséquent les offrandes les moins
anciennes devaient se trouver en général au bas de la butte de décom-
bres. De même les monuments qui se trouvaient sous la colline de sable
et d'offrandes accumulées pendant des siècles et des siècles, peut-être
même une partie de ceux qui se trouvaient au fond des tombes se trou-
vaient lors de mes fouilles ensevelis sous une couche de sable d'environ
1 mètre de profondeur, tout en haut de la butte. C'est là qu'avaient été
trouvées la veille et que ce jour-là même furent rencontrées toutes les
pierres dont il a été ou dont il va être question. Cette observation est
fort importante, comme mes lecteurs le verront par la suite ;

2° Des pierres parées rentrant dans la catégorie des pierres dont il a
été question dans le compte-rendu de la journée précédente; ces pierres
n'ont en aucune façon fait avancer la question de la forme ou de la des-
tination des monuments dont elles faisaient partie ;

3° Une perle ronde en verre et quatre perles cylindriques en terre
émaillée ;

4° Une bague en terre émaillée;

5° Un fragment de statuette en terre émaillée, représentant un ou-
schabti quelconque : le nom du personnage avait disparu ;
6° Une pointe de lance en silex ;

7° Un objet en ivoire (?) ayant la forme d'une pointe de lance ;
8° Un fruit indéterminé ;

9° Une série d'ostraca en terre cuite, c'est-à-dire de fragments de po-
teries contenant des inscriptions. Parmi ces ostraca, il y en avait un
portant le nom de Rumsès II. A propos de ce tesson, j'écrivais dans mon
loading ...