Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,1) — Paris, 1904

Seite: 57
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1904bd3_1/0077
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS 57

haut et 1"',44 également en bas. La profondeur du tombeau prise du
mur est était de lm,19. Le mur nord séparant ce tombeau du suivant,
c'est-à dire de la tombe numéro 23 était de 0m,41, et, cette épaisseur
étant constante, je n'en parlerai plus que s'il y a différence. Le lecteur
peut voir que les tombes de cette seconde rangée étaient plus grandes
que celles de la première et, s'il en tire la conclusion qu'elles étaient
regardées comme plus importantes, je crois qu'il n'aura pas tort. Les
objets rencontrés dans ce tombeau sont les suivants :
1° Deux^silex ;

2° Un fragment de bracelet en silex, environ la moitié ;

3° Deux fragments d'un vase cylindrique en ivoire, lequel avait une
inscription dont on voit encore les traces. Ce vase non entier est repré-
senté à la planche XV numéro 2;

4° Un fragment de cuiller en ivoire ayant une inscription composée
d'un signe inconnu. Il est représenté planche XIV, numéro 28 ;

5° Un autre fragment de vase en ivoire sans inscription ;

6° Une petite plaquette d'ivoire brisée à Tune de ses extrémités, per-
cée d'un trou pour la porter suspendue au cou, contenant deux inscrip-
tions, l'une à son recto, l'autre à son verso. Cet objet est représenté à
la planche XV, numéro 22. L'inscription du recto ne peut être ici repré-
sentée, à cause de la nouveauté de la forme des deux caractères qui la

n n 1 ' 1

composent; celle du verso se compose des chiffres suivants : n n
Cette plaquette est semblable à celles que M. de Morgan a trouvées à
Neggadeh et qu'il a publiées dans le second volume de ses Recherches
sur les origines de VÉgypte* ;

7° Une autre plaquette en ivoire, également percée d'un trou pour la
partie suspendue, mais n'ayant d'inscription qu'au recto. On trouvera
cette inscription à la planche XV, numéro 23. Elle ressemble également
à celles trouvées par M. de Morgan à Neggadeh * ;

8° Une épingle très grande en ivoire, intacte au moment de la décou-

1. J. de Morgan : Recherches sur les origines de VÉgypte, vol. II : ethnographie pré-
historique et tombeau royal de Neggadeh, p. 167, fig. 550-555.

2. lbid.,p. 107, fig. 551 a à 555 a.
loading ...