Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,1) — Paris, 1904

Seite: 58
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1904bd3_1/0078
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
58 LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

verte, mais s étant séparée en trois morceaux dès qu'elle fut à l'air ; ces
fragments ont été réunis depuis et le lecteur trouvera l'objet représenté
à la planche XV, numéro 7.

9° Une pointe de flèche en ivoire, c'est-à-dire un objet comme ceux
que j'avais trouvés en quantité dans les fouilles de la première année
et que je n'avais pas reconnus. Le lecteur trouvera représentés ces
objets à la planche III, en haut et en bas ;

10° Une mèche de cheveux comme celle que Ton mettait aux princes
non encore arrivés à l'âge d'homme. Cet objet très bien conservé est
un chef-d'œuvre de l'art de tresser les cheveux. Le lecteur le trouvera
reproduit planche XI, numéro 7. Je n'en parle pas plus longuement ici,
parce que j'aurai l'occasion d'y revenir avec tous les détails qu'un tel
objet, unique au monde, mérite de ma part;

11° Une grande natte de cheveux trouvée au milieu du tombeau;

12° D'autres nattes de cheveux de femme, formant une chevelure à
peu près complète;

13° Des fragments d'étoffes;

14° Des fragments de cordes ;

15° Des fragments d'arbrisseau;

16° De l'encens ou une résine quelconque parfumée ;
17° Des fragments de vase en granit;
18° Des fragments de vases en porphyre;
19° Un objet en métal ;

20» Des ossements humains, à savoir : un fémur, un crâne auquel il
manque la partie supérieure, et d'autres parties de squelette dispersées
dans le tombeau. Tous ces squelettes étaient incomplets ;

21° Une stèle de forme cintrée, en grossier calcaire, si bien rongée
par le sable, qu'au premier abord je crus qu'il n'y avait pas d'inscrip-
tion; mais en l'examinant de plus près, je vis que l'on pouvait encore
très bien distinguer les signes et je la fis emporter à mon domicile. Le
lecteur la trouvera représentée planche XVIII, numéro 14; mais il ne
pourra guère en voir les caractères. Cette stèle comme la plupart de
celles trouvées dans les tombes de l'est avait été consacrée à une
femme.
loading ...