Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,1) — Paris, 1904

Seite: 64
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1904bd3_1/0084
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
64 LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

dont il sera question tout à l'heure. Les fouilles firent rencontrer à la
surface de cette tombe un squelette que je ne pus ramasser, parce qu'il
se trouvait trop au-dessus de la tombe, mais qui prouve bien que tous
ces tombeaux avaient été spoliés outrageusement. Cette tombe avait
les dimensions suivantes : le mur sud avait en longueur 2m,39 en haut
et 2m,31 en bas ; le mur nord lm,22 en haut et 2m,07 en bas ; mur ouest
2m,ll en haut et 2m,10 en bas; mur sud 2m,20 en haut et2m,10 en bas.
La profondeur du tombeau prise à l'ouest était de lm,43, mais prise au
mur sud elle de lm,65. L'épaisseur du mur nord séparant cette tombe
de la tombe suivante qui porte le numéro 28 était de 0m,55, et l'épaisseur
du mur est séparant ce tombeau de la deuxième rangée était de 0m,48.
Ce tombeau était rempli de sable et de quelques briques, bien que
ces murs fussent entiers. Le lecteur aura de lui-même observé la diffé-
rence de niveau des murs de cette tombe : les murs est et ouest étaient
en effet bien moins élevés que les murs nord et sud. Cette différence
était-elle voulue ou non? si elle était voulue, d'où pouvait-elle provenir?
Comme cette différence est constante dans presque tous les tombeaux
de cette troisième rangée, que les murs n'arasaient pas le sol comme à
l'est et à l'ouest, mais s'élevaient un peu au dessus de la montagne, il faut
bien convenir que la hauteur plus grande du mur était voulue ainsi.
Il doit donc y avoir une raison, et cette raison est sans doute celle que
j'ai signalée plus haut à propos des dix-huit tombes qui restaient sur
le plateau. Ces tombes avaient été recouvertes de bois et de branchages,
comme l'étaient celles trouvées la première année en ce même côté de
la butte.

Les objets rencontrés au cours de l'exploration de cette tombe sont
les suivants :

1° Des nattes de cheveux de femme en très grande quantité, dont
deux magnifiques ;

2° Des fragments de vases en onyx ;

3° Des fragments de vases en marbre de diverses couleurs ;

4° Des fragments de vases en schiste ardoisier. Tous ces vases
étaient de type ordinaire et n'avaient rien qui les signalât plus particu-
lièrement à mon attention ;
loading ...