Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,1) — Paris, 1904

Seite: 86
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1904bd3_1/0106
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
86 LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

une hauteur de lm,30; le mur sud avait une longueur de 2m,20 en haut
et de 2m,09en bas sur une hauteur de lm,40. L'épaisseur du mur nord
était de 0ra,53 et celle du mur est de 0e,51.

Voici quels ont été les objets recueillis pendant les travaux que né-
cessita le déblaiement de cette tombe :

1° Trois stèles de femmes qu'on trouvera représentées à la planche

XVIII;

2° Un grand vase cylindrique en onyx, cassé, dont une partie fut
trouvée près du mur ouest et le reste près du mur sud à environ 1 mètre
de profondeur dans le sable. Ce vase avait servi de matière illustrable
aux spoliateurs, car ils l'avaient décoré de lettres coptes tracées au
charbon ;

3° Deux mèches de cheveux de femme ;

4° Un fragment de vase en marbre rose ;

5° La moitié d'un petit vase en onyx;

6° Un couvercle de vase en pierre schisteuse ardoisière ;

7° Deux fragments de vase en onyx;

8° Un fragment de vase en schiste ardoisier se rapportant à un autre
fragment trouvé dans le tombeau numéro 42;

9° Une rondelle en onyx, servant probablement de couvercle à un vase
de même matière;

10° Trois fragments de bois de cèdre (?) ;

11° Deux perles en cornaline;

12° Deux silex;

13° Une petite calotte sphérique en terre sans inscription;
14° Un petit plateau en vannerie, assez bien conservé et trouvé tout
au fond de la tombe;

15° Deux crânes placés à l'angle sud-est.

De cette liste, il appert que certains fragments s'adaptaient à d'autres
fragments trouvés précédemment, par conséquent que la spoliation a
été brutale et a séparé, après les avoir brisés, des objets qui devaient
se trouver intacts dans l'un ou l'autre de ces tombeaux.
loading ...