Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,1) — Paris, 1904

Seite: 133
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1904bd3_1/0153
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS 133

4° Une planche avec des attaches en métal au nombre de cinq ;

5° Un fragment de vase avec inscription [ {_];
6° Une perle très belle en verroterie ;

7° Un fragment de petit récipient en ivoire, portant à l'extérieur les
deux signes donnant le nom d'un roi ;

8° Divers fragments de poteries ayant des marques.

Cette liste ne saurait donner qu'une idée très imparfaite du nombre
des objets fragmentaires rencontrés, car on les trouvait en nombre si
considérable et en un état si imparfait que je pris le parti de ne pas
m'occuper des fragments n'offrant aucun intérêt par suite de la com-
bustion, ne réservant que ceux dontla forme ou le travail étaientdignes
d'attention.

Journée du 11 Décembre.

Cette journée fut presque exclusivement consacrée à l'exploration
des petits tombeaux, car j'avais diminué considérablement le nombre
des ouvriers employés, et je ne les occupais en haut que lorsque leur
nombre devenait gênant pour l'exploration des tombeaux où, je le ré-
pète, je ne gardais avec moi qu'un nombre très restreint d'hommes,
afin de pouvoir mieux les surveiller et de procéder avec le plus d'ordre
possible.

On ne trouva en ce jour dans la couche supérieure que des fragments
de vases ou de poteries n'offrant aucun intérêt.

Journée du 12 Décembre.

Ce jour-là, j'employai mes ouvriers à enlever les décombres de la
partie nord-est laissée inachevée la première année, afin d'avoir le
champ libre pour les jours suivants, car la ligne des tombeaux de l'est
s'étendait plus que je ne l'avais cru dans la direction du nord, puisque
j'avais trouvé tout d'abord les tombes situées à l'extrémité sud. De plus
au-dessus du tombeau 35 il se produisit des éboulements considérables
par suite du mauvais état du mur ouest et de la composition instable de
la colline de décombres. J'avais en outre le plus grand désir de déli-
miter le plus tôt possible l'aire sur laquelle devaient porter mes re-
loading ...