Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,1) — Paris, 1904

Seite: 163
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1904bd3_1/0183
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS 163

Voici la liste des objets rencontrés :

1° Quelques fragments d'inscription dont il est impossible de tirer
quelque chose;

2° La moitié d'une table d'offrandes, travaillée semblablement à celle
que j'avais trouvée la première année; elle est restée au musée de Gizeh
et je n'ai pu la photographier;

3° Un objet en bois dont je n'ai pu réussir à savoir la destination;

4° Des fragments de vases en grès émaillé;

5° Des fragments de grandes jarres avec des signes;

6° Un fragment de grand vase cylindrique en onyx avec, au-dessous
du col, une bordure remarquable par le dessin. Je n'ai pu retrouver ce
fragment au musée de Gizeh;

7° Six morceaux de terre émaillée formant comme un chapiteau de
colonne, ayant des vestiges de décoration en relief;

8° Un fragment de bois ayant des cannelures comme la colonne do-
rique;

9° Un fragment de vase en terre émaillée et bleue.
Je ne peux dire de quel côté ont été trouvés ces divers objets, mais
je sais qu'ils proviennent du tombeau d'Osiris.

Journée du 30 Décembre.

Ce jour fut consacré à la délimitation des chambres qui étaient ran-
gées sur le côté est : je trouvai rapidement les murs est, nord et sud;
mais le mur ouest fut en vain cherché par mes ouvriers : je devais avoir
l'explication de ce retard dans la suite, car il n'y avait pas de mur ouest
sinon aux deux chambres extrêmes. C'était une particularité que je ne
soupçonnais pas et que je ne pouvais pas soupçonner, car je n'avais
encore rien trouvé de semblable. Je vis en ce jour que le tombeau que
je venais de découvrir était presque entièrement brûlé, car tous les
murs, excepté le mur sud, portaient des traces indéniables d'incendie.
Cet incendie avait été plus violent sur les trois autres côtés que sur le
côté sud, où les flammes n'avaient fait que lécher les murs.

Je fis déblayer ce jour-là la première chambre, mais je n'en parlerai
loading ...