Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,1) — Paris, 1904

Seite: 168
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1904bd3_1/0188
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
168. LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

10° Une grande jarre avec une marque;
11° Des perles ;

12° Des pointes de flèches en ivoire ;
13° Une coquille nacrée ;

14° Un fragment d'ostracon avec lettres coptes ;
15° Un fragment de poterie avec oiseau dessiné ;

16° Un fragment de vase en forme d'amphore avec trois marques
faites au pouce;

17° Une grande assiette en terre ;

18* Un fragment de tablette en schiste ardoisier avec bordure ;
19° Une sorte de poire creuse en poterie noire ;

20° Des cordes perdues par les spoliateurs, ne ressemblant en rien
comme aspect de vétusté aux objets trouvés dans les fouilles ;

Et comme je suis arrivé au jour où commencèrent les fouilles du
fond, au lieu de procéder jour par jour comme je viens de le faire, je
vais procéder chambre par chambre.

Le tombeau, ainsi qu'on peut le voir d'après le plan que j'en donne,
avait la forme d'un quadrilatère à peu près régulier, car il avait été
soigné. Il comprenait sur les trois côtés nord, est et sud une série de
petites chambres ouvertes : elles étaient au nombre de 14 dont cinq à
à l'est, quatre au nord et cinq au sud. Le côté ouest ne comprenait
aucune chambre. Ces chambres n'occupaient pas toute la superficie du
tombeau, mais laissaient le milieu libre et constituaient ainsi une vaste
cour. Au nord-ouest de cette cour était l'escalier qui faisait suite à la
cinquième chambre du nord. J'ai numéroté les chambres de l'est de A à
E\ celles du nord de F à /, celles du sud de 7 à N. Je suivrai Tordre
dans lequel ces chambres ont été déblayées afin de rendre mon travail
plus facile : aussi bien, que je commence par l'est ou par le nord, ce sera
la même chose. Je commencerai donc par l'est, poursuivrai par le nord
et le sud et je finirai par la grande cour que j'ai marquée T. Je répéterai
les principales mesures que j'ai déjà données dans ma monographie
du Tombeau d'Osiris, mais j'ajouterai ce que je ne pouvais y mettre à
moins de me condamner à de grandes longueurs qui ne m'ont pas
semblé de mise dans cet opuscule1.

1. Je suis obligé de répéter ici une partie des renseignements que j'ai déjà donnés au
loading ...