Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,1) — Paris, 1904

Seite: 179
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1904bd3_1/0199
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS 179

spoliateurs ont voulu voir si sous cet escalier on n'avait pas caché
quelques objets de prix, et j'ai suivi leur exemple, j'ai même fait plus
qu'ils n'avaient fait, car ils s'étaient arrêtés dès qu'ils avaient reconnu
que le sable était vierge, tandis que j'ai fait vider le dessous de l'esca-
lier pour le faire remplir ensuite : il n'y avait absolument rien qu'un
fragment de tablette en schiste ardoisier, décorée.

Chambre /.

Cette chambre était la première de la rangée sud et faisait suite vers
l'ouest à la chambre E. Elle était remplie de sable, et l'entrée avait été
obstruée par un mur bâti par les spoliateurs. Voici quelles en étaient
les dimensions : le mur est avait 0m,63 de longueur, de même le mur
ouest, et le mur sud était long de lm,07. La hauteur totale de la chambre
était de 2m,51 ; l'épaisseur du mur ouest était de 0m,69. A 0m,32 du com-
mencement nord du mur est, il y avait un petit mur bâti par les construc-
teurs, large de 0m,29, long de 0m,61 et haut de lm,01, mais il avait été
démoli, et on voyait par les marques laissées par les briques dans le
mur est de la chambre, qu'il devait avoir en réalité lm,42 de hauteur.
Entre ce mur et le commencement du mur est, il y avait une petite
niche, placée à 0m,06 du commencement du mur, large de 0m,26, profonde
de 0m,01 et haute de toute la hauteur du mur de cet endroit, savoir lm,33_,
sans qu'il soit possible de reconnaître si elle avait plus. Le mur est
avait été aussi sondé par les spoliateurs afin de se rendre compte si l'on
n'y avait point enfermé quelque trésor, de même le pavé de la chambre,
car l'on y avait fait un trou carré d'environ 0m,15 de côté. Au fond de la
chambre, il y avait un amas de morceaux de vases en terre et de briques
cuites.

Cette chambre ne contenait absolument rien autre chose que les trois
objets suivants :

1° Un morceau de vase en pierre schisteuse ardoisière avec une or-
nementation des deux côtés, prise dans le règne végétal et imitant un
roseau ;

2° Un fragment de vase en marbre rose;

3° Un fragment de grande jarre avec une marque.
loading ...