Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,1) — Paris, 1904

Seite: 182
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1904bd3_1/0202
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
lg2 LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

3° Six fragments de cristal de roche;
4° Un fragment de silex poli et travaillé;
5° Un autre fragment de silex grossier ;
6° Deux pointes de flèches brisées en ivoire ;

7° Onze fragments d'ivoire dont il est impossible de déterminer la
destination ;

8° Une tablette en pierre schisteuse ardoisière, en deux morceaux et
ornée ;

9° Une grande tablette non ornée en pierre schisteuse ardoisière;
10° Une autre tablette en pierre schisteuse ardoisière, non ornée,
complète en deux morceaux;

11° Une extrémité de tablette en pierre schisteuse ardoisière;
12° Deux fragments de poterie fine ;

13° Un fragment d'objet indéterminable, percé d'un trou.

Chambre N.

Cette chambre était située après la chambre précédente à l'extrémité
de la rangée sud : elle n'offrait aucune particularité digne d'attention.
Voici quelles en étaient les mesures : le mur est avait une longueur de
lm,58 en haut et de lm,50 en bas, sur une hauteur de 2m,40; le mur sud
avait une longueur de lm,23 en haut et de lm,20 en bas, sur une hauteur
de 2m,45. Le mur est contenait une niche située à 0m,12 du commence-
ment nord, profonde de 0m,02, large de 0m,39, et dont la hauteur n'a pu
être prise parce que le crépissage est tombé et qu'il n'est plus resté de
traces de la niche, à cause de son peu de profondeur. Le mur ouest est
formé par le mur extérieur du tombeau, lequel continue jusqu'à l'extré-
mité nord de l'escalier. Ce mur avait 11 mètres de longueur totale. La
chambre ne contenait qu'un seul objet, à savoir la partie inférieure de
vase cylindrique en onyx, sur lequel les spoliateurs avaient dessiné
au charbon une tête de Christ reconnaissable à la barbe séparée en
deux et finissant en pointe, ce qui est le portrait traditionnel du Christ.

Grande cour T.

La grande cour intérieure est bordée de chambres sur les trois côtés
nord, est et ouest : elle ne formait pas un rectangle régulier et j'ai dû
loading ...