Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,1) — Paris, 1904

Seite: 191
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1904bd3_1/0211
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS 191
che, c'est-à-dire sur le côté est du monument, on lisait ce qui suit :

_<S5. "'" I' T J

côté droit ou côté ouest, je parle ici de la position du monument quand
on l'eut remis sur son séant, car il avait été renversé sur le côté, on li-

m

P"1! 003

sait l'inscription suivante :

A/VWW _

www _<g>. j-n

-<2>

C'est-à-dire, à la tête : « ........., Râ..... aimé d'Osiris rési-
dant chez les Occidentaux, donnant la vie comme Râ éternellement »;

aux pieds : « Le Dieu bon, maître des deux pays, fils de Rà .........

aimé d'Apouaïtou, maître de la Terre Sainte, gui donne la vie éter-
nellement » ; à droite : « Le Horus, le taureau....... épervier à"or......

Rà.....fils de Râ..... il a fait son monument pour son père Osiris rési-
dant chez les Occidentaux, maître d'Abydos, afin quil lui donne la

vie comme Râ éternellement »; à gauche: « Le Horus..... grand.....

Râ.....fils du soleil... de..... il a fait son monument à son père Osiris

résidant chez les Occidentaux, afin qu'il lui donne la vie comme Râ
éternellement ».

Ces inscriptions, qui sont purement et simplement des inscriptions
dédicatoires dans le genre de celles qui ont été usitées pendant les
XVIIIe et XIXe dynasties, même avant et après, n'ont pas le mérite de
nous renseigner sur le dédicateur, parce qu'elles ont été martelées
avec le plus grand soin dans leurs parties réellement importantes.
Ces parties importantes sont les cartouches dans lesquels ont été
enfermés les prénom et nom du roi dédicateur. Le signe G que j'ai lu
dans le premier cartouche-prénom et qui se retrouve dans deux autres
cartouches-prénoms semblables n'est pas certain, car le martelage a été
exécuté avec beaucoup de soin, mais cependant on distingue très bien
encore un signe rond, qui peut être O ou H, et, comme il n'y a pas de
prénom de roi commençant par ®, j'ai lu O. Je n'en ai guère été plus
loading ...