Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,1) — Paris, 1904

Seite: 200
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1904bd3_1/0220
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
202 LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

moins trente mètres. Les lecteurs savent déjà qu'en réalité je n'avais
laissé pour cet hiver que quatre tombes importantes, il est vrai, mais qui
ne répondaient pas du tout au nombre que je regardais comme probable.
Au sud-ouest de ces quatres tombes, il y avait encore une très grande
quantité de sable à enlever : je veillai simplement à ce que les ouvriers
arrivassent jusqu'à la montagne, pour parler comme eux. Je m'aperçus
une fois qu'il n'étaient pas allés assez avant et je fis recommencer le
travail. Bien m'en prit. Je rencontrai d'abord les quatre grands vases de
forme archaïque dont il sera question plus bas, puis je m'aperçus d'un
fait autrement intéressant : on avait fait une sorte d'allée enterre battue
allant jusqu'au tombeau d'Osiris d'ouest en est : cette allée allait en
s'abaissant comme si l'on avait voulu faire un plan incliné.

Voici la liste dos objets rencontrés en cette journée, les numéros 1,
2 et 3 provenant du mur sud bâti par les spoliateurs :

1° Quatre fragments de pierre calcaire ou de marbre (?), portant en-
core des traces de décoration ou même un ou deux signes. Ces frag-
ments ne furent pas les seuls trouvés, ils proviennent avec un très grand
nombre d'autres d'un ou plusieurs monuments qui avaient été brisés par
les spoliateurs afin de bâtir leur mur, ils contenaient des ornements
près du bord, mais un seulement portait des traces d'écriture, à savoir :

t—1 fiHl t^^- La matière dont ils étaient faits était un calcaire très
compact et très lourd, sans doute du marbre ;
2° De nombreux fragments de vases en onyx ;

3° De nombreux fragments de vases en pierre schisteuse ardoisière.

Les objets qui suivent proviennent du côté ouest :

4° Trois grands vases de forme archaïque comme ceux dont il a
déjà été question précédemment. Ils sont représentés à la planche
XXXVI; deux étaient intacts, l'autre était brisé mais complet. Le pre-
mier de ces vases avait à gauche un dieu avec l'inscription suivante :

•es>-

j^l to 1 • Devant lui, un genou en terre était un prêtre qui avait

en avant et en arrière l'inscription suivante : Jl Q Bj^llî^ Q ï-

<s>- ^r^- —<o—

Le second comprenait de même une divinité nommée <=4 <=> »
loading ...