Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,1) — Paris, 1904

Seite: 237
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1904bd3_1/0257
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS 237

leur de lm,07 seulement, car le mur a souffert un commencement de
démolition; le mur nord avait une longueur de lm,12 en haut et lm,03
en bas, sur une hauteur de 0m,98 car le mur est démoli en partie; le
mur ouest avait une longueur de lm,75 en haut et de lm,65 en bas, sur
une hauteur de lra,25, quoique ce mur eût subi un commencement de
démolition dans sa partie supérieure ; le mur sud avait une longueur
de lm,08 en haut et de lm,01 en bas, sur une hauteur de lm,29. L'épais-
seur de mur ouest était de 0m,27, celle du mur nord de 0m,37, celle du
mur sud de 0^,49 et celle du mur est de 0m,51.

Les objets que renfermait ce tombeau étaient seulement au nombre
de deux :

1° Un fragment de bois décoré ;

2° Une moitié de mâchoire, noire de natron, nouveau et dernier fait
militant en faveur de la conservation des ossements par le natron.

De l'absence de cette forme d'ensevelissement et de sépulture dans
les autres rangées de tombes formant les côtés ouest, nord et est, et de
sa présence dans les deux rangées sud, on peut conclure, je crois, que
ces deux rangées ont été spécialement réservées pour ceux qui avaient
opté en faveur de ce mode de sépulture, ou qu'elles sont venues plus
tard. La tradition égyptienne dans le Livre des funérailles* a soigneu-
sement conservé l'existence simultanée des deux modes de sépulture,
l'un qu'on peut nommer les rites de Horus, l'autre les rites d'Anubis;
peut-être même y en avait-il un troisième qui aurait consisté à ensevelir
les cadavres ou les squelettes dans la laine, pendant que l'ensevelisse-
ment selon la manière de Horus aurait consisté dans la mise du cadavre
dans une caisse en la position dite contractée, tandis que l'ensevelisse-
ment selon le mode d'Anubis aurait consisté dans le commencement de
la momification. Il semble en effet résulter des textes du Livre des funé-
railles que Horus, aussi bien qu'Anubis, joua un rôle important dans
les cérémonies de l'enterrement d'Osiris. J'aurais ainsi trouvé les trois
modes de sépulture réunis près de la tombe d'Osiris dans la nécro-

1. Cf. Ernesto Schiaparelli : Il libro dei funeragli, passim, particulièrement II, 99,
112, 176, 257, etc.
loading ...