Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,1) — Paris, 1904

Seite: 239
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1904bd3_1/0259
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
CHAPITRE X

FIN DE L'EXPLORATION DE LA GRANDE COLLINE ET TRAVAUX
SUPPLÉMENTAIRES A L'EXCEPTION DU TOMBEAU DE PERABSEN.

Pendant le déblaiement des tombeaux dont il vient d'être question,
les ouvriers du haut n'étaient pas restés inactifs, car il y avait encore
toute une partie de la colline au sud qui n'avait pas été explorée. On
l'explora donc en partie pendant les trois ou quatre jours que durèrent
les fouilles de ces tombes et, quand elles furent achevées, je me trouvai
libre d'explorer la colline. Je vais continuer la méthode-dont je me suis
servi, en reprenant l'œuvre des fouilles au moment où je me suis arrêté
pour rendre compte de l'exploration des tombes.

Journée du 13 Janvier.

Ce jour fut consacré à aller de l'avant du sud au nord eu jetant les
décombres à l'est, à l'ouest et au sud sur les côtés libres et en arrière.
Mon but en agissant ainsi était d'enlever aux travailleurs la possi-
bilité de trouver des objets jusqu'au moment où je les pourrais sur-
veiller. On n'avança guère parc/que l'on me savait retenu par l'explo-
ration des tombeaux sud et l'on ne trouva dans les décombres que deux
objets :

1° Une pointe de flèche en ivoire;
2° Un fragment de vase en porphyre.

Journée du 14 Janvier.
Pendant la première partie de la journée j'ai fait continuer le travail
de la veille, et, comme il ne donnait aucun résultat, ce qui n'était pas
étonnant puisque je faisais attaquer le pied de la colline au sud, où le
loading ...