Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,1) — Paris, 1904

Seite: 252
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1904bd3_1/0272
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
254 LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYUOS

6° De nombreux fragments de vases en pierre schisteuse ardoisière;
7° Des fragments très nombreux de vases en onyx ou en onyx ru-
bané ;

8° Des fragments de vases en feldspath ;

9° Deux stèles, l'une encastrée dans le mur est et l'autre dans le mur
de la porte /; toutes deux avaient tellement été rongées par le sable
qu'elles étaient complètement inutilisables et que j'ai dû les laisser sur
place.

Chambre E.

Cette chambre faisait suite à la précédente dans la rangée ouest
qu'elle terminait au sud. Elle était complètement remplie de petits vases
et de briques à partir d'environ 0m,80 dufond. Elle était complètement dé-
molie, au nord et à l'est. Le mur ouest près de l'angle sud-ouest avait été
percé d'une porte g qui avec la porte k donnait accès dans les chambres
du tombeau ou permettait d'en sortir. Près de l'angle sud-ouest il y
avait une pierre prise dans le mur de la maçonnerie antique. Le sol de
la chambre avait été presque complètement détruit. La porte g dont je
viens de parler était murée, sans que je puisse dire absolument si le
mur construit a été fait au moment de la construction du tombeau, ou
bien après. Cependant, certaines raisons permettraient de faire croire
qu'on a bouché la porte au moment même de la construction de la tombe,
ou peu après. Le mur ouest de cette chambre conservait des traces de
blanchissage, et il y en avait également sur les briques formant la porte;
ce blanchissage avait été mis sur un crépi et ce crépi se trouvait égale-
ment sur les briques remplissant l'ouverture de la porte. Enfin la
pierre que j'ai signalée tout à l'heure entrait sous ces briques. Il fau-
drait donc croire que les ouvriers s'étaient trompés dans l'exécution
du plan conçu par l'architecte, puis qu'ils avaient réparé leur erreur.
Ainsi le tombeau n'avait qu'une seule porte au nord-ouest, et il ressem-
blait ainsi davantage à une maison ancienne qui n'avait jamais qu'une
seule porte, comme la maison moderne d'ailleurs.

Voici quelles étaient les mesures de cette chambre : la porte / précé-
dent le mur nord avait un pilastre large de 0m,51, puis le mur conti-
nuait sans retrait sur une longueur de lm.53 prise à 0m,95 du sol et de
loading ...