Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,1) — Paris, 1904

Seite: 265
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1904bd3_1/0285
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS 265
Chambre L. 1

La chambre L était celle qui se trouvait entre les deux rangées est et
ouest : c'était aussi celle que je regarde comme la chambre du sarco-
phage, s'il y en avait un, ou, pour parler plus exactement, comme celle
où l'on avait déposé le corps. On sait déjà que le mur est de cette
chambre et le mur ouest avaient été démolis du côté sud. Le mur est
de cette chambre était long de 8m,49 pendant que le mur ouest a 8m,55,
mais ils ont été tous les deux démolis. L'épaisseur du mur ouest à son
extrémité sud était de 0m,75, parce qu'il avait reçu une petite poussée
et s'était étalé, mais au milieu où il était en bon état il n'avait que 0m,61.
L'épaisseur du mur est était constante et atteignait 0m,60. C'est dire
que les deux murs avaient à peu près la même épaisseur. Le mur sud
au fond de cette chambre avait 2m,89 de longueur. Le mur nord a 2m,13
de longueur sur une hauteur de lm,91. La longueur réelle des murs
est et ouest était de9m,56 et de 10m,ll respectivement, s'il n'y a pas eu
de porte.

Cette salle était remplie de sable, de ce sable dur, consistant, non
mélangé d'autres objets que mes ouvriers appelaient sable vierge; il
fallut souvent employer la hache pour en venir à bout, mais les espé-
rances que cette composition du sable avait fait concevoir ne se réa-
lisèrent pas. Les objets trouvés dans cette immense salle pour un
tombeau ayant ces dimensions sont en réalité fort restreints comme
nombre et n'avaient pas une importance extraordinaire. Pour moi cette
salle avait été pillée comme les autres. Voici la liste des objets que l'on
y rencontra pendant les opérations du déblaiement :

1° Quatre fragments de bouchons coniques, ou bouchons entiers avec
une inscription mentionnant toujours le même roi ;

2° Un grand vase en porphyre en dix morceaux et complet;

3° Des fragments de vases en onyx;

4° Des fragments de vases en marbre;

5° Des fragments de vases en pierre schisteuse ardoisière ;
6° Des fragments de vases en porphyre. Tous ces fragments étaient
en petit nombre.

Le lecteur aura observé de lui-même que dans toute la rangée est et

34
loading ...