Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,1) — Paris, 1904

Seite: 270
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1904bd3_1/0290
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
270 LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

doute du même vase qui a été travaillé extérieurement comme intérieu-
rement;

26° Un fragment de vase ouvragé en pierre schisteuse ardoisière ;
27° Sept fragments de bouchons en terre glaise ;

28° Un fragment de vase en pierre schisteuse ardoisière portant
encore deux traces de marque quelconque ;

29° Neuf vases en terre rouge grossière, mais curieuse, comme ceux
du n° 21.

Les fragments de bouchons ou les bouchons en terre glaise que j'ai
mentionnés du n° 20 au n° 27 contiennent le même nom de roi qui est

écrit

P !

très lisiblement et des caractères très bien formés, même

très habilement et très artistiquement.

Sauf ces derniers bouchons, sur plus de 100 bouchons qui ont été
trouvés dans ce tombeau, coniques ou en forme de calotte sphérique, pas
un seul n'était un nom d'un autre personnage que celui de Perabsen,
quoiqu'il y eût plusieurs sortes d'inscriptions faites au cylindre Tous
étaient surmontés de ranimai typhonien. Je dois faire observer aussi
que le nom de Perabsen a été seul rencontré avec le nom de Borhotep
et celui de Sekhemab.

Maintenant à ces objets plus ou moins fragmentaires il faut ajouter
encore :

30° Des fragments de vases en onyx ;

31° Des fragments de vases en onyx rubané ;

32° Des fragments de vases en marbre blanc veiné de bleu;

33° Des fragments de vases en marbre rose;

34° Des fragments de vases en feldspath ;

35° Des fragments de vases en pierre schisteuse ardoisière;

36° Des fragments de vases en granit;

37° Des fragments de vases en porphyre.

Le tout en quantité considérable.

Dans tout le tombeau je n'ai pas rencontré la plus petite graine de
loading ...