Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,1) — Paris, 1904

Seite: 282
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1904bd3_1/0302
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
282 LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

cernent de la nécropole d'Ora el-Ga'ab, et qu'enfin le nom exact de l'en-
droit était : maison d'Osiris, c'est-à-dire tombeau d'Osiris.
Que faut-il de plus? Rien, ce me semble.

II. — Inscriptions complètes sur des vases complets

ou fragmentaires.

Si les conclusions que je viens de faire ressortir sont fausses, les ins-
criptions complètes trouvées sur des vases similaires complets ou assez
complets, quoique fragmentaires, pour fournir des inscriptions com-
plètes vont sans aucun doute les infirmer. Ces inscriptions sont au
nombre de douze, dont trois très grandes ; malheureusement l'état des
vases qui avaient été recouverts de blanc de chaux et leur forme arrondie
n'ont pas permis d'en donner des photographies aussi bien venues
que je l'eusse désiré. Cependant toutes les indications que contien-
nent ces inscriptions concordent avec les précédentes, aucune ne les
contredit.

Quoique la mention d'apports ne s'y rencontre pas, il est évident que
les vases ont été apportés d'ailleurs et que, si on les avait apportés à la
grande colline d'Om el-Ga'ab, c'est qu'on avait eu de bonnes raisons
pour cela et que ces raisons devaient se résumer en celle-ci : on
désirait rendre à Osiris, puisqu'il s'agit de lui, les hommages du culte
funéraire.

Ces offrandes étaient datées comme précédemment, soit simplement
de l'année, comme au numéro 1 de la planche XXVIII, soit plus com-
plètement avec la mention du roi sous le règne duquel a eu lieu
l'offrande, comme au numéro 1er de la planche XXXIX. Le nom de ce
roi est, je crois, Ramsès-meri-Amen, c'est-à-dire Ramsès II, quoique
son nom présente une particularité orthographique curieuse, car il n'y
a pas le signe '^sl, mais un autre signe que je ne suis pas certain de
bien lire. Quoi qu'il en soit, s'il ne s'agit pas de ce prince, il s'agit d'un
autre qui a rempli, ou plutôt sous le règne duquel on a rempli les
devoirs du culte funéraire en l'honneur d'Osiris.

Les offrandes ainsi apportées au tombeau d'Osiris étaient des offrandes
liquides, notamment du vin. Le vin est mentionné sur les numéros des
loading ...