Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,1) — Paris, 1904

Seite: 286
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1904bd3_1/0306
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
286 LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

ansée, le signe de la vie ; à droite est un prêtre dans la même position
que tout à l'heure ; entre les deux l'espace, au lieu d'être occupé par
deux lignes d'inscription, est rempli par une table d'offrandes sur-
montée d'un bouquet de fleurs de lotus et d'un second bouquet de
boutons des mêmes fleurs. L'inscription comprend deux lignes verti-
cales en avant d'Osiris et une ligne horizontale au-dessus du prêtre,
suivie d'une ligne verticale derrière le dos du personnage.

La première partie de cette inscription ne contient de lisible que les

signes ^_ |D i | ||||^s>-(?) » qu'il donne avec une bonne durée. La

seconde nous montre que le personnage en posture d'adoration était un

divin d'Osiris, le reste ne pouvant être lu, ou du
moins ayant défié mes efforts. Le personnage oblateur était donc encore
ici un prêtre d'Osiris. C'est le numéro 2 de la planche XXXVI.

Le troisième vase nous offre une variante nouvelle de la même scène.
A gauche de la scène est Osiris dans la même posture, mais coiffé de la
couronne blanche entre les deux plumes d'autruche et portant sur ses

genoux la crosse, le bâton \ et le fouet. En avant de sa tête est son

nom écrit jj . En face de lui, à droite de la scène par conséquent,
est un prêtre dans la posture de l'adoration. Entre les deux person-
nages est une inscription relatant le titre et le nom de l'adorateur ; c'était

<=3 zz (S!C) f ^ divin d'Osiris dont je ne peux lire le
nom, mais qui n'était pas le même personnage que les deux autres
prêtres mentionnés plus haut: c'est le numéro 1 de la planche XXXVI.

Le quatrième vase représente la scène suivante qui n'est qu'une va-
riante de celles qui précèdent. Le dieu Osiris est à gauche de la scène,
dans la même position mentionnée plus haut, coiffé comme dans la scène
que je viens de décrire au troisième vase, mais n'ayant que la plume
d'autruche, symbole de la vérité, sur ses genoux. Un peu en dessus et

<C2>-

en avant de sa tête, on lit jj^J , c'est-à-dire Osiris. Le prêtre est à droite
de la scène dans la même posture, et, entre lui et le Dieu, est une table
d'offrandes portant un vase à deux anses surmonté d'un bouquet de
loading ...