Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,1) — Paris, 1904

Seite: 292
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1904bd3_1/0312
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
292 LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

du col une inscription circulaire que la photographie ne pouvait donner
qu'à condition de prendre plusieurs clichés du même vase. Cette ins-
cription ne m'a pas paru assez intéressante pour motiver la dépense et
d'ailleurs les caractères très bien gravés sont fort lisibles. Je la publie
donc ici en son entier. Elle est affrontée, c'est-à-dire que danslamême
ligne les caractères sont tournés à droite et à gauche; malgré cette par-
ticularité elle ne forme qu'une seule phrase qui se lit d'abord de gauche

à droite, puis de droite à gauche. Voici la partie droite : JJ

2f T3? SiPlI I ^ U-fl 1 2S ! P»rtie de gauche

^. § Q § ^ . C'est-à-dire : « Au double de celui qui
remplit le cœur du maître de la double terre, qui remplit ses oreilles
de choses vraies, sans qu'il soit pris au mort ses phrases, le premier
prophète d'Osiris Siîsît, juste de voix, fils du premier prophète d'Osiris
Iouiou, juste de voix, né... de Horbai, juste de voix ».

Cette inscription termine la seconde série des vases à inscription.
Elle ne contredit aucune des conclusions tirées précédemment et con-
corde au contraire avec elles. Tous les vases de cette seconde série
ont donc été offerts au tombeau d'Osiris par des prêtres d'Osiris, à une
seule exception près, si l'on fait abstraction des fragments ne contenant
pas le nom de l'oblateur.

IV. — Vases peints.
Cette série présente peu d'intérêt après la suivante. Elle contient
neuf fragments de vases ayant des scènes peintes en jaune, dont cinq
sont tout petits. Ces derniers, numérotés 3 à 7, ne nous offrent qu'une
partie des personnages oblateurs, 3, 4, 5, 6 et peut-être 7, ou du
dieu à qui Ton offrait l'offrande. Ce dieu apparaît clairement et tout
entier sur le fragment numéro 2, sans aucune inscription nous faisant
connaître son nom ; mais la posture, l'habillement, la coiffure, l'insigne
de ce dieu nous montrent qu'il s'agit bien d'Osiris, car tout est sem-
blable à ce que nous avons vu précédemment. Le nom de la divinité
loading ...