Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,1) — Paris, 1904

Seite: 332
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1904bd3_1/0352
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
332 LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

qu'elle se trouvait attachée de la sorte dans un piédestal comme les
statues que l'on portait processionnellement. Le fait seul qu'on la
conservait dans une caisse où je l'ai trouvée brisée prouve qu'elle
servait au culte; de plus, si c'eût été une offrande de quelque person-
nage, on aurait, sans le moindre doute, trouvé le nom de l'oblateur
inscrit sur l'offrande. En outre, si l'on rapproche la trouvaille de cette
statue de la trouvaille faite un peu antérieurement de véritables
moules à fabriquer des Osiris, on ne pourra manquer de trouver la
chose intéressante et capable de donner à penser. Aussi si le lecteur,
après tout ce que j'ai dit, après les inscriptions hiératiques citées, a
vu déjà que c'est bien le tombeau d'Osiris que j'ai trouvé à Om el-
Ga'ab, et non une autre tombe, il pourra sans doute penser que cette
statue en terre cuite a pu remplir un rôle dans les cérémonies offi-
cielles du culte d'Osiris.

Le second groupe est formé par des fragments de récipients ou tables
d'offrandes dont tous sont à trois étages : il comprend trois de ces
fragments dont deux me semblent appartenir avec évidence au même
récipient, à savoir les numéros 12, 13 et 16 de la planche XXIX. La
cuisson de la terre prouve à elle seule que l'art de la céramique avait
fait d'immenses progrès; mais je ne sais à quelle époque attribuer ces
fragments dont je ne connais pas les semblables. Le numéro 6 est un
morceau d'angle. Peut-être le numéro 14 doit-il aussi rentrer dans la
catégorie de ces récipients. C'est, ici que doivent se placer les quatre
fragments dont trois s'adaptaient ensemble qui figurent aux numéros 8 et
9 de la planche XXXI. La terre est d'une grande finesse, d'une pureté
non moindre et le lecteur verra de lui-même quelle habileté il avait fallu
pour dessiner cette sorte d'entrelacs séparés les uns des autres par une
ligne courbe qui fait ressortir merveilleusement les ficelles qui s'entre-
lacent dans l'intervalle. Il est bien malheureux que je n'aie pu retrouver
le pourtour entier du vase avec son dessus, d'autant plus que ce vase
me semble avoir eu une forme spéciale qu'il eût été bon de connaître
mieux.

Une quatrième catégorie comprend le scarabée assez grossièrement
fait qui est représenté au numéro 3 de la planche XXX, près d'une boule
loading ...