Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,1) — Paris, 1904

Seite: 337
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1904bd3_1/0357
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS 337

l'ai pas fait, parce que j'ai cru de mon devoir de ne pas le faire, esti-
mant que ce ne serait plus alors l'objet égyptien que je présenterais à
mes lecteurs, mais seulement un objetque l'art d'un modeleur parisien
aurait façonné d'après une charpente égyptienne. Le lecteur verra donc
dans la représentation que je lui soumets que la partie supérieure
droite a été rapportée jusqu'à la première ligne de trous qui était indi-
quée sur le fragment qui finissait la partie trouvée ; de même une partie
à droite de la figure. En faisant ainsi, j'estime avoir rempli mon de-
voir.

Je n'en dirai pas plus long, car le lecteur fera de lui-même les obser-
vations que je pourrais lui présenter sur les lignes presque parallèles
où l'on a percé les trous, lignes également parallèles dans le sens hori-
zontal comme dans le sens vertical. De même la forme de la passoire
lui apparaîtra un peu creuse, descendant jusqu'au fond pour se relever
alors graduellement de tous les côtés, comme l'ustensile l'exigeait. Il
verra enfin combien la terre avait été choisie et triturée pour obtenir
une-cuisson parfaite, quoique dans un degré moindre que pour le vase
avec entrelacs dont j'ai parlé plus haut. Et maintenant je peux clore ce
chapitre en faisant observer au lecteur que je sais fort bien que certains
des objets décrits dans ce chapitre ont déjà eu les honneurs d'une des-
cription précédente, mais j'espère qu'il reconnaîtra les motifs de cette
double description et verra que la première a été nécessaire par l'obli-
gation d'établir le culte d'Osiris, et la seconde par le besoin d'une des-
cription plus détaillée que la première.
loading ...