Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,2) — Paris, 1905

Seite: 352
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1905bd3_2/0003
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
352 LES NOUVELLES FOUILLES D ABYDOS

je manquais des points d'appui nécessaires pour les faire restaurer;
parmi ces fragments sont des fragments de vases que j'appelle ouvra-
gés. Cette division opérée, je dirai ce qui me paraîtra utile de dire sur
les vases de chacune de ces trois catégories.

I. — Vases de forme grande.

Parmi ces premiers vases se présentent tout d'abord les assiettes.
Elles sont en un certain nombre de matières, comme l'onyx rubané, la
terre schisteuse ardoisière, le marbre, le cristal de roche, etc.; mais
ces matières sont bien loin d'être aussi nombreuses et aussi riches que
celles trouvées dans le tombeau de Set et de Horus. Je ne m'attarderai
pas à traiter de chacune en particulier : peu de ces assiettes demandent
une étude particulière après ce que j'ai dit dans le chapitre VIII du
second volume de cet ouvrage. La moyenne des assiettes trouvées dans
cette troisième campagne ne diffère pas beaucoup, si même elle diffère
un peu, de la moyenne des assiettes de la seconde année. Cependant
quelques-unes semblent d'un faire plus primitif que celles du tombeau
de Set et de Horus, notamment la grande assiette planche X qui se
trouve entre les deux grands cornets qui restent seuls d'une forme de
vase qui ne s'est jamais jusqu'ici rencontrée ailleurs qu'en Abydos.
Cette grande assiette, on la dirait déformée par la photographie; cepen-
dant il n'en est rien. Elle a été irrégulièrement tracée et irrégulière-
ment centrée, comme il est facile de le voir en examinant le cercle
creusé au fond de l'assiette : ce cercle évidemment a été tracé à la main,
et partant il est reste sujets à toutes les erreurs d'une main novice dans
l'art de dessiner une ligne courbe. Il en est encore de même dans la
grande assiette en porphyre représentée au numéro 9 de la planche X :
la circonférence de l'assiette n'est pas régulière, et de même la petite
assiette de même matière qui se trouve près de la grande au numéro 8
est mal centrée, comme on le voit sur la planche. La grande assiette
dont je viens de parler n'a pas de cercle au fond, non plus les deux
assiettes en marbre bleu et blanc et en cristal de roche. Dans ces
deux dernières (numéros 7 et 8 de la planche XXIV), il n'y a même pas
de rebords, et le creux est tout juste accusé, tandis qu'au centre il est
loading ...