Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,2) — Paris, 1905

Seite: 372
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1905bd3_2/0023
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
CHAPITRE XVII

DES PETITES TABLES D'OFFRANDES VOTIVES EN PIERRE ET AUTRES

OBJETS DU CULTE

Ce chapitre sera forcément très court parce que le nombre des objets
sur lesquels il roule n'est que de dix; mais j'ai dû le faire, parce que
les objets en question sont très différents de ceux qui précèdent ou
de ceux dont il me reste à parler et que je n'aurais pas su où les placer.
D'ailleurs si ce sont les seuls que j'aie rencontrés pendant la troi-
sième campagne, ce ne sont pas toutefois les seuls que j aie rencontrés
au cours de mes fouilles, puisque j'en avais trouvé de similaires pendant
la première campagne, et qu'ils étaient d'ailleurs connus auparavant
par suite des découvertes de M. Flinders Pétrie à Neggadeh. Après
M. Pétrie, M. de Morgan, également à Neggadeh en a trouvé d'autres et
M. Quibell à Hiéraconpolis.

M. Flinders Pétrie en a rencontré le premier un fort grand nombre
et il n'en a pas représenté moins de 112 dans les planches de son compte
rendu des fouilles qu'il fit à Neggadeh'. Il les appelle Slate palettes. Les
palettes de Neggadeh ont un nombre très varié de formes : elles repré-
sentent des animaux ou des poissons qu'on offrait dans les tombes des
morts, car on a figuré soit au sommet soit à l'autre extrémité de la pa-
lette la tête ou la queue des animaux, des oiseaux ou des poissons, ou
même de simples lignes assez grossières, parce que primitives. M. Pé-
trie a pensé en publiant ces monuments dans le volume où il a rendu

1. W. M. F. Pétrie. Naqada and Ballas, pl. XXXVII, XXXVIII, XX&IX et L. Il y en
avait beaucoup plus en réalité. Dans son texte, M. Pétrie dit qu'il en a trouvé 386 et
M. Quibell en avait trouvé 96 à Ballas, ce qui fait un total de 442. On voit par ce nombre
combien l'emploi de ces monuments était fréquent à Neggadeh à cette époque.
loading ...