Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,2) — Paris, 1905

Seite: 389
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1905bd3_2/0040
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
t.ES NOUVELLES FOUILLES D'ABYUOS 389

complet, plus un autre fragment tout petit'; dans ma troisième cam-
pagne j'en ai trouvé huit à peu près complets, plus d'autres fragments
insignifiants.

Comme l'a déjà fait observer M. de Morgan', ces vases d'ivoire en
adoptant la forme des grands vases cylindriques en onyx comme ceux
dont il a été question plus haut et dans les deux premiers volumes de
ce compte rendu', avaient conservé l'ornement distinctif de cette
sorte de vases, à savoir la cordelette qui ornait le vase au-dessous du
col. Cette cordelette pouvait être simplement nouée autour du coKou
pouvait onduler en formant des replis plus ou moins gracieux. Le pre-
mier cas est celui des numéros 1 et 13 de la planche XIV; le second est
celui des numéros 2, 3, Il et 12 de la même planche. D'autres parmi ces
vases, comme le numéro 4, pouvaient être totalement privés d'ornement
en forme de cordelette, comme le cas se présente assez fréquemment
parmi les grands vases cylindriques en onyx.

Je dois faire une autre observation qui regarde L'aspect extérieur du
vase en ivoire à forme cylindrique. Le lecteur qui voudra se porter à la
planche XIV, qui en partie est consacrée à ces vases, s'apercevra de
prime abord que les proportions de ces vases ne sont pas en rapport,
je veux dire que le diamètre de la circonférence n'est pas en propor-
tion avec la hauteur de ce même vase. Si l'on prend en effet le vase 4
qûi est réduit de 0m,65 en hauteur à 0m<>'295, c'est-à-dire d'un peu plus
de la moitié, on voit que le diamètre de la circonférence est de 0,013
ce qui donnerait à peu près ()m,28G, d'où ce diamètre serait à la hauteur
comme 1 est à 2,27. D'après cette proportion, le grand vase cylindrique
de I". planche XV du tome II de ce compte rendu devrait avoir 0™.247 de
diamètre, puisqu'il a 0™,545 de hauteur; il n'a qu'un diamètre de 0*,215,
ce qui donne un écart de 0",032. Cet écart qui semble léger est cepen-
dant suffisant pour donner au vase d'ivoire une apparence lourde et

1. \Y. M. Flinders Pétrie, The royal tomht of the fisrt Dynastx, pl. XXXVII nM 7
et 9.

2. J, île Morgan : Recherche* sur les Origines de l'Egypte, l. Il, p. 166.

3. E. Amélinean : Les nouvelle* fouille* d'Abydos, I, pl. XXII entière ci XXIII, n°' 1, 2
et 5, ligne du haut, 2 et 4 de la 2r ligne du bas, p. 201, t. II, pl. V, n» 1 i ; pl. XV, n" 2,
4, etc.. p. 216, cl seqq.
loading ...