Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,2) — Paris, 1905

Seite: 397
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1905bd3_2/0048
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

397

en pins j'ai fait observer que toutes les données concomitantes, cir-
constancielles et archéologiques étaient confirmées par les objets que
j'avais découverts. Il y a bien loin de cette manière de faire et de rai-
sonner au raisonnement que l'on m'a prêté et que l'on s'est donné le
facile plaisir de réfuter après l'avoir élaboré. De semblables victoires
ne donneront jamais droit au titre de conquérant.

IV. — Plaquettes d'ivoihe.

Les plaquettes d'ivoires qui font le sujet de ce paragraphe sont au
nombre de cinq, quatre petites et une assez grande : elles sont figurées
à la planche XV, numéros 26, 27, 28, 29 et 19 bis. Ce n'est pas la première
fois (pi on en publie, car M. de Morgan en a trouvé d'autres au moment
mémo où je trouvais celles-ci et M. Pétrie en a rencontré d'autres depuis.
M. de Morgan en a trouvé de deux sortes également, des petites et une
grande, exactement comme j'en avais trouvé une grande et des petites;
M. Pétrie n'en a trouvé que des grandes, mais fragmentaires

Les quatre premières plaquettes dont je parlerai sont les plus petites.
Elles se présentent comme rectangulaires, presque carrées. La pre-
mière, numéro 29, celle quine porte pas d'inscription est taillée de ma-
nière à présenter des concavités et des convexités : sans doute cette
première plaquette était destinée à orner un meuble, ou à quelque autre
emploi analogue. Les trois autres présentent des inscriptions très appa-
rentes que je ne prendrai pas la peine de reproduire ici, parce qu'elles
sont très visibles sur la planche. La seconde <2G), celle qui n'est pas
complète, contient aussi une inscription postérieure et cette inscription
ne comprend que des chiffres, comme l'enversdes cinq tablettes trouvées
et reproduites par M. de Morgan*. Les tablettes publiées par M. de
Morgan portent seulement deux inscriptions composées toutes les

1. W. M. Pl. Pelrie : The royal tombé of the first dynasty, I, pl. XII à XVII, mais il
y a là un véritable trompe-l'œil, car les planches XIV, XV, XVI et XVII contiennent ce
qui se trouve plus haut aux planches XII el XIII; ici, M. Pétrie a publié des photogra-
plues, et là des dessins de ces photographies.

2. .1. de Morgan : Recherche* sur les Origines de l'jtgypte l. H. p. 107, lie;. 549, 550, 551,
552, 553, 554, 555.
loading ...