Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,2) — Paris, 1905

Seite: 418
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1905bd3_2/0069
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile
418 LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

plus heureux que moi le soin de l'étudier de l'identifier, si faire se peut,
et d'en reconnaître l'usage.

La planche VI ne contient à peu près que des fragments au nombre
de 53. Parmi ces fragments, le lecteur observera de lui-même qu'un
très grand nombre ont été endommagés par l'incendie : trois même ne
sont plus que des morceaux de bois réduit en charbon, mais ayant mal-
gré tout conservé encore leur forme primitive, parce que le feu a été
éteint trop rapidement : ce sont les fragments 10, 11 et 12.

Les numéros 10 et 11 avaient une forme à peu près analogue et le
second était plus petit que le premier : toutefois à la partie supérieure
de ce qui reste dans les deux fragments, il devait y avoir une différence
assez marquée. Le premier de plus avait au milieu de sa partie infé-
rieure un signe hiéroglyphique X et deux traits près de sa base. La
ligne qu'on voit au-dessous du signe X provient d'une cassure. Le nu-
méro 12 était cassé en plusieurs parties et je ne peux trop savoir quelle
était sa forme primitive, ni son usage ; cependant il semble que de la
partie supérieure sortait un tenon qui devait solidifier le fragment avec
un autre.

Les fragments dont je ne peux plus guère deviner l'usage à cause de
leur trop grande petitesse ou à cause de leur état de vétusté sont
encore assez nombreux : ce sont les numéros 2, 14, 15, 16, 17, 18, 21,
22, 28, 29, 30, 33, 35, 42, 49, 50, 51 et 52 ; cependant les numéros 18,
33 et 35 devaient vraisemblablement appartenir à des armes, à des
flèches. Les numéros 14, 15, 16 et 21 sont taillés à arêtes saillantes; le
numéro 29 au contraire était arrondi. Le numéro 35 soit volonté délibé-
rée, soit pur effet du hasard, a la forme d'une (lèche à encoche très gros-
sière et peut-être fut-ce en effet une arme de jet.

D'autres numéros nous montrent au contraire par leur forme de
quelle sorte d'objets ils faisaient partie : tels sont les numéros 4, 5, 7,
8, 23, et 26 : en tous ces fragments on voit un léger fût qui monte jus-
qu'à un bouton plus ou moins développé, et à l'autre extrémité du bou-
ton on voit une sorte de petite tige, ou droite, ou inclinée qui est cassée
bientôt après : dans les fragments 4, 8 et 26, cette petite tige est très
apparente, droite dans le premier, inclinée dans les deux autres ; dans
loading ...