Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,2) — Paris, 1905

Seite: 435
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1905bd3_2/0086
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS 435

l'on ne connaissait pas en Egypte. Nous avons déjà trouvé à la planche
des bracelets un fragment de bracelet en écaille : il devait donc y avoir
d'autres objets similaires, et nous ne nous trouvons pas devant un objet
unique, parce que solitaire.

Les premiers numéros servent à désigner des fragments de cuir
lanné que l'on avait fait se recroqueviller de manière à laisser un con-
duit dans le cylindre : ce conduit était rempli par une toute petite
ficelle qui s'y trouve encore. Comme je l'ai dit en commençant ce
chapitre, ces quatre fragments proviennent du tombeau de Perabsen. Si
j'en parle ici, c'est de peur de les oublier (|uand je parlerai des objets de
ce tombeau et parée qu'ils ont été photographiés avec les objets voisins.
loading ...