Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,2) — Paris, 1905

Seite: 449
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1905bd3_2/0100
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS 449

sans doute, mais le numéro 15 est en argent doré, ce qui explique sa
résistance et son état intact.

Avant de clore ce chapitre, je dois faire une observation qui peut
avoir son importance. Je ne suis pas métallurgiste, ni même connais-
seur dans les métaux : il se peut très bien que certains de ces objets
soient d'une composition chimique autre que celle que je leur ai attri-
buée : c'est à l'analyse chimique qu'il appartient de déterminer la com-
position ou la pureté des objets dont il a été question dans ce présent
chapitre et de ceux dont il sera question dans le chapitre réservé aux
objets provenant du tombeau de Perabsen. Cette analyse chimique, je
n'ai pu la faire pour plusieurs raisons qui n'importent pas ici : la mort
de M. Friedel m'a enlevé les moyens faciles de faire analyser ces objets,
et de plus, il aurail fallu en sacrifier quelques-uns pour pouvoir en
retirer tous les renseignements intéressant la science. Je n'ai pas cru
devoir le faire : quand ces objets auront pris place dans un musée,
comme ils le méritent, alors il sera toujours temps de les faire analyser
et de faire examiner d'après quels procédés ils ont été exécutés.
loading ...