Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,2) — Paris, 1905

Seite: 460
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1905bd3_2/0111
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
460 LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

savaient tresser leurs cheveux de manière à former des ouvages aussi
parfaits que ceux qui viennent d'être décrits, qu'elles les consacraient
en I honneur d'Osiris ou des morts de leurs familles et qu'en cela le
renseignement fourni par le pseudo-Plutarque est confirmé, et enfin
que ces ouvrages en cheveux se faisaient après que les mèches avaient
été séparées de la tête qui les portaient. Le lecteur qui m'aura suivi
jusqu'ici reconnaîtra, je pense, avec moi qu'il eût été bien dommage de
ne pas ramasser ces précieux restes d'oeuvres aussi belles.
loading ...