Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,2) — Paris, 1905

Seite: 470
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1905bd3_2/0121
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
'•70

LES NOUVELLES FOUILLES U'ABYDOS

appartenu aux deux premières dynasties sera que le nom de double Ahâ
ne peut être le nom du roi Menés, pour la bonne raison que ce nom
n'arrive qu'en deuxième ou troisième ligne sur les bouchons dont il est
questions. D'ailleurs la chose ne pouvait être douteuse depuis que
M. Naville a étudié la tablette de Neggadeh où est si pleinement con-
firmée la tablette publiée en ce volume. Je traiterai plus loin les autres
questions que soulèvent ces monuments et j'examinerai si les diverses
tentatives qu'on a faites pour ranger chronologiquement les rois, sans
motif autre que des raisons de convenance, ne sont pas instables au
premier chef et je dirai pourquoi elles le sont, à mon humble avis.

Ce sont là tous les bouchons dont il m'a été possible de tirer parti
pour les noms de rois. Ces bouchons et d'autres qui sont publiés à la
planche XXVII portent des noms de dignitaires que je ne m'attacherai
pas à étudier d'une manière plus détaillée.

Il n'y a pas de noms de dieux écrits sur les bouchons de cette année :
nous en rencontrerons au contraire sur ceux qui proviennent du tom-
beau de Perabsen et je les examinerai à cette place.
loading ...