Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,2) — Paris, 1905

Seite: 482
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1905bd3_2/0133
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
CHAPITRE XXIX

DE DIVERS AUTRES OBJETS NON COMPRIS DANS LES CHAPITRES

PRÉCÉDENTS

Je comprends dans ce chapitre tous les objets dont je n'ai pu traiter
au cours des chapitres précédents. Ces objets appartiennent à des genres
tout à fait différents, puisqu'on y rencontre des objets manufacturés,
des objets provenant de la dépouille d'animaux, des coquillages, des
laines et des étoffes, etc. J'aurais certes pu les rattacher à certains des
chapitres précédents; mais j'ai préféré les réunir dans un même cha-
pitre, quelque disparates qu'ils fussent, parce que ce que j'ai à en dire
se réduit en définitive à peu de chose. Ce sont tous ces objets qui
forment la planche I.

Les objets qui se présentent d'abord à mon examen sont des fragments
d'armes en pierre polie. Les Egyptiens de celte époque savaient ainsi,
non seulement tailler le silex, mais connaissaient encore parfaitement
l'art de polir les pierres les plus dures, telles que l'agate, le silex, l'ob-
sidienne, etc. Nous avons déjà rencontré un bracelet en agate ; M. de
Morgan a trouvé à Neggadeh des fragments d'objets en obsidienne et ce
chapitre montrera amplement que l'Egypte a eu aussi son âge de la pierre
polie. Le lecteur qui voudra se reporter à la planche I verra que les
numéros 1, 2, 5, 6 et 9 sont des spécimens fort beaux de pierres polies :
les numéros 13, 5 et 2 sont des silex admirablement polis, et les nu-
méros 1 et 6 sont des fragments polis d'agate cuite par suite de l'in-
cendie. Les fragments de silex sont sans doute des fragments de haches
polies, et les fragments d'agate des fragments de couteaux, si l'on s'en

1. J. de Morgan : Recherches sur les Origines de l'Egypte, t. II, p 190.
loading ...