Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,2) — Paris, 1905

Seite: 516
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1905bd3_2/0167
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
516 LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

ce qui n'est pas — qu'il résulte du texte que la nécropole ait été saccagée
par les Coptes, en quoi le fait d'avoir été saccagé s'appliquerait-il plutôt
au tombeau d'Osiris qu'à tout autre tombeau? Mais encore une fois,
il ne s'agit dans le document cité par M. Amélineau ni de spoliation
de nécropole, ni surtout de tombeau d'Osiris. Par conséquent cette
première condition doit être rayée de la liste1 ».

J'aurais pu répondre à ce premier paragraphe en montrant à M. Loret
et à ses lecteurs que les Copies, qui ont bien voix au chapitre, ont tou-
jours nommé la montagne adjacente à un village du nom de ce vil-
lage et j'aurais pu lui citer encore un assez grand nombre d'ouvrages
pour faire montre de mon érudition. Je me suis contenté de lui montrer
que montagne iVEbôt dans le texte incriminé signifiait la lande sablon-
neuse qui s'étend entre les terres cultivées et la montagne proprement
dite, que c'était là que les nécropoles antiques étaient et sonL encore
situées, comme aussi les cimetières modernes ; que c'était aussi là que
se trouvaient les monastères ou les couvents anciens et que se trouve
encore notamment le couvent de Moyse d'Abydos ; que ce couvent et
tout au moins trois des temples mentionnés étaient compris dans ce que
le texte copte nomme nepj&CTOtt, lequel nep\ô>CTcm s'avançait jusqu'à
la Schounet ez-Zébib en l'y comprenant; que par conséquent en par-
lant d'aller à la montagne, les Coptes devaient comprendre dans cette
expression la partie de la nécropole située après ce nepià.cTOU, et la
comprenaient en effet. J'aurais pu ajouter qu'il n'y avait sans doute pas
plus de colline près du temple de Séti Ier qu'il n'y en a aujourd hui,
quoique Mariette ait fait déposer à l'ouest les déblaiements du temple
de Séti 1er; que dans toute la nécropole il n'y avait qu'une seule colline,
celle qui se trouve à quelques centaines de mètres d'Om el-Ga'ab au
sud, et que par conséquent j'avais fort légitimement pu comprendre le
texte comme je l'avais compris, d'autant mieux que l'événement m'avait
donné raison. J'aurais pu corroborer mes preuves par ce fait que les
fellahs d'Abydos distinguent très bien ces diverses parties de la nécro-
pole dans leur langage actuel; que la première partie va jusqu'au mo-

1. Sphinx, vol. V, fasc. I, p. 41-43.
loading ...