Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,2) — Paris, 1905

Seite: 527
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1905bd3_2/0178
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES U'ABYDOS 527

K.-- <-

auteur est le suivant : ^ t£ <«fc> jj Sfc>? ji ^ j iÇr&ib. M

-S £1 \ W m T J ® I ^ s « a": oil l'on peut voir
clairement que le défunt, un certain Mentouhôtep, nom cpii peut nous
reporter jusqu'à la XIe dynastie, dit s'être fait des lieux d'éternité près
de l'escalier du Dieu Grand dans la Terre Sainte d'Abydos, sur le ter-
ritoire de la maîtresse des offrandes, c'est-à-dire de la nécropole. Ainsi
d'après ce texte l'escalier du Dieu Grand était bien situé dans la nécro-

_

pôle, et j'étudierai plus loin le sens du mot J n d'après d'autres docu-
ments. Un autre passage, qui se trouve à la planche LXXII, parle d'un

Dieu Toum de l'escalier X^- i $ <é=> il 1 --^ cr^î

mais je ne vois là qu'une allusion faite par l'auteur à Osiris et à son
escalier, allusion significative, mais non probante. Un troisième texte
que je cite déjà parle de VOuart de la montagne occidentale en des

termes que nous trouverons ailleurs j^bf ^ f a, ^^f* ^ i rn ra

La conclusion des pages qui précèdent est que nous sommes bien
loin des quatre textes que M. Loret avait trouvés après ses pénibles
recherches, et pour les Irouver j'ai feuilleté seulement quatre ou cinq
ouvrages ou recueils, à savoir le recueil de M. Maspero, laZeilschrift
allemande, les ouvrages de Mariette sur Abydos et le recueil d'inscrip-
tions égyptiennes de Sharpe et de M. Pierret. Tous ces textes, il n'y a
pas à en douter, s'échelonnent de la XIe à la XVIII* dynastie, c'est-à-
dire de l'an 3000 environ à l'an 1600 environ avant notre ère. Je ne
crois pas que l'on puisse nier désormais que pendant celte période
de l'histoire égyptienne, l'escalier d'Osiris n'ait été célèbre en Egypte,
ou tout au moins en Abydos. Maintenant oii était situé cet escalier?
Nous savons déjà par le texte que j'ai mentionné plus haut, texte de la
XIXe dynastie, très clair et très net, ne laissant place à aucun subter-
fuge, que le tombeau d'Osiris était situé à l'ouest du temple de Ham-
sès II, c'est-à-dire à Om el-Ga'ab, et non pas à Rom es-Soultân qui est au
nord-est du temple de Ramsès, lequel existe toujours. Quant à l'esca-

61
loading ...