Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,2) — Paris, 1905

Seite: 610
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1905bd3_2/0261
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
CHAPITRE II

DES MONUMENTS RELATIFS AU CULTE D'OSIRIS A OM EL-GA'AB :
HISTORIQUE DE LA DURÉE DE CE CULTE

La découverte du tombeau d'Osiris n'est plus en question puisque
nous avons un document égyptien qui nous dit que ce tombeau était
situé à l'ouest du temple de Ramsès II et que le site d'Om el-Ga'ab est
bien situé à l'ouest de ce temple et qu'on y a trouvé une quantité fabu-
leuse de monuments et d'objets attestant ce culte. Ce premier point est
donc acquis. Mais de quelle époque date ce tombeau et à quelle époque
peut-on faire remonter ce culte ? ce sont là des questions différentes
que je dois discuter et dont je dois essayer de trouver la solution.

Dans la séance du 22 avril 1898, par devant l'Académie des Inscrip-
tions el Belles-Lettres, M. Maspero émet le premier l'idée que l'on avait
pris à une certaine époque, un des tombeaux d'Om el-Ga'ab pour en
faire le centre du culte d'Osiris. « M. Amélineau a découvert un tom-
beau ou une chapelle funéraire d'Osiris, et la découverte est des plus
importantes; mais j'estime qu'il aurait dû s'en tenir au fait môme tel
qu'il se présentait, et ne pas y joindre une théorie evhémériste des

mieux caractérisées..... Le peu que M. Amélineau nous a dit lui-même

de l'apparence montre que le monument appartient, parla construction
et par la disposition, aux mêmes temps que les tombeaux environnants.
Or ceux-ci ne nous ont rendu jusqu'à présent que des noms de rois
appartenant aux trois premières dynasties manéthoniennes..... Peut-
être le roi qui l'occupait portait-il un nom qui prêtait au rapprochement
avec celui d'Osiris : l'Ouénéphès, Ouénéphrès de la Ire dynastie dont le
nom est une transcription fort exacte de celui d'Ouonnofriou, Ouonno-
firi, attribué à Osiris roi, pourrait entrer en ligne de compte. Sans
loading ...