Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,2) — Paris, 1905

Seite: 633
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1905bd3_2/0284
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

633

Le tombeau d'Osiris fut donc construit le premier, au centre de la
partie de la nécropole recouverte par la grande colline : les tombeaux
subséquents se rangèrent autour, dans le quadrilatère irrégulier qui
subsiste encore, Puis, l'espace étant aussi considéré comme plein, les
hommes ou les rois postérieurs à Osiris, se construisirent des tombes
à l'ouest ou à l'est de la grande colline, sur les deux plateaux dont l'un
précédait et l'autre suivait la grande colline. Les tombes royales se
trouvaient surtout à l'ouest de la tombe d'Osiris; à l'est, il n'est pas
certain qu'il y eût une seule tombe royale, malgré les affirmations de
M. Pétrie. Au nord et au sud, il y avait des tombes royales, mais sépa-
rées du groupement habituel, et celle de Perabsen n'avait pas la série
de tombes familiales ou de grands officiers dont toute tombe royale
était accompagnée en Egypte. Quand cet espace fut encore rempli, on
utilisa la première butte pour y enfouir les objets que l'on destinait au
culte d'Osiris, et < est là que je les ai trouvés et que M. Pétrie en a
trouvé d'autres après moi. Cette explication rend compte de tout, des
moindres détails comme des constructions importantes d'Om el-Ga'ab;
on s'explique ainsi comment des objets de toutes les époques ont été
mélangés ensemble, parce qu'à toutes les époques les dévots d'Osiris
ont eu à témoigner de leur piété, et cela avec tant d'abondance que l'on
a amoncelé des millions de témoignages aux alentours de la tombe
du dieu, et que les offrandes ont débordé hors de la nécropole quand
il s'est agi de gros monuments qui ne pouvaient trouver place dans la
nécropole proprement dite.

Ainsi les tombes royales, les tombes du premier plateau, comme celles
construites dans le quadrilatère environnant la tombe principale, tout
avait été construit en vue de se réserver la meilleure place près du
tombeau d'Osiris, et j'établirai la chronologie générale des tombes de
la nécropole d'Om el-Ga'ab de la manière suivante : 1° la tombe d'Osi-
ris, c'est à-dire la tombe centrale de la grande colline, avec les tom-
beaux de l'est, du nord, de l'ouest et du sud, environnant ce monument ;
2° les tombes royales soit des buttes intermédiaires entre le premier
plateau et la grande colline, soit du second plateau, à l'ouest de la ran-
gée occidentale de tombeaux; 3° les tombes du premier plateau, avant
loading ...