Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,2) — Paris, 1905

Seite: 652
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1905bd3_2/0303
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
652 LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

l'année dernière par M. Mac-Iver qui y trouva des poteries avec des
dessins grossiers d'un épervier comme celui du sceau 96, et un mor-
ceau de bracelet avec quelque chose de grossièrement sculpté, sans
doute le nom d'Aha. C'était probablement les fils ou les frères de
Mena.

« Nous avons ainsi reconstruit la liste des rois Thinites avant Ménès
autant que les faits nous le permettent et sans doute aussi loin que nous
pourrons jamais les certifier. Le cas aurait été très différent si ces
tombes n'avaient pas été mises en pareille confusion par le travail qui
fut fait précédemment.

« Les faits se rapportant à la seconde dynastie, les rois après Qà
doivent être maintenant étudiés (sic). Dans la tombe de Perabsen nous
trouvons qu'on avait enterré avec lui des vases de trois autres rois qui
— c'est une règle fixe — sont par conséquent ses prédécesseurs. Leurs
noms sont Jlotepahaoui, Raneb et Neteren; et il est certain que Raneb
précéda Neteren, car ce dernier a usurpé et réemployé un vase du pre-
mier. Comme d'après la statue n° 1 du musée du Caire, ces trois rois
sont dans Tordre ci-dessus et que la succession de deux d'entre eux
est maintenant prouvée, il n'est pas irraisonnable de les accepter dans
cet ordre. Le seul lien qui les rattache à la liste de Séti I" est que, si ce sont
les successeurs immédiats du roi Qa qui clôt la Ire dynastie, alors Nete-
ren est le roi Baneteren de cette liste. Et comme il n'y a pas de fait
contraire, cela peut être accepté.

« Après ce roi vient Perabsen, et en conséquence il serait l'Ouaznès
de la liste de Séti Ier.

« Avant Khaselvhemoui doit être probablement placé Khasekhem
dont les statues et les vases ont été trouvés à Hiéraconpolis ; s'il en est
ainsi, ce serait le Senda de la liste, le Sethenès de Manéthon.

« Alors il ne reste plus qu'un nom dans cette dynastie, Zaza, suivant
la liste de Séti Ier, pour être celui de Kasekhemoui. Il semble mainte-
nant qu'il y ait quelque raison pour que ce roi ait été le dernier des
dynasties thinites, car il n'y a pas à Abydos de royale tombe connue
qui soit postérieure à la sienne. De plus nous rencontrons dans sa
tombe « la mère » portant le roi (sic) Hapenmaat. Elle semble avoir été
loading ...