Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,2) — Paris, 1905

Seite: 663
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1905bd3_2/0314
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS 663

si je parcours les sceaux que M. Pétrie a publiés d'une manière beau-
coup plus détaillée que je n'ai pu le faire, je trouve un sceau au nom

du roi Zer-ta avec les signes occupant précisément la

môme place que le sceau unique du roi Serpent'. Les signes dans le
bouchon du roi Serpent sont ainsi disposés : jj | ; dans le sceau

du roi Zer-ta de M. Pétrie, ils le sont a ainsi: (]

il v a donc similitude complète. Si dans le . 4~ i-====ri i_ ..i

« î 1 q l lu iip Tii r

premier exemple les signes (j J sont le nom 1- M 11 -

du roi, dans le second les signes l|= doivent également donner le nom
du roi; mais M. Pétrie' qui appelle ce second roi Zer-ta —nous verrons
plus loin pour quelles raisons — néglige absolument celte considération
et la rejette avec dédain. Si je voulais chercher plus loin et admettre un'

moment que les signes |, o et s=3 sont semblables à cette époque,
je trouverais d'autres exemples, particulièrement dans les sceaux du
roi Den, qui me fourniraient la môme conclusion, à savoir que ces
signes ne donnent aucunement le nom du roi. Mais (pie donnent-ils donc ?
Un bouchon de Den va nous renseigner, car il contient les signes sui-
vants disposés semblablement à ceux des autres bouchons que je viens

de citer : et comme le mot $ est parfaitement connu,

qu'il n'y $. i-a pas possibilité d'erreur, cela signifie : Huile

pour
nom de

^ l'épervier Den. Les mots Q ) et Q a sont donc le

g la substance renfermée dans les jarres ayant cette
***** X ...
inscrip- - tion; par conséquent il ne saurait s agir de nom

de roi, par conséquent l'identification du roi Serpent avec le roi Ateta,
le troisième de la première dynastie, tombe d'elle-même et la classifica-
tion probable, puis certaine de M. Pétrie est à vau-l'eau. Quant à dire
moi-même quelle place ce roi occupe, c'est une autre question, et je
dis simplement que je n'en sais rien.

iv. Le roi Azab, ou plutôt Adarep. Le nom de ce roi a été trouvé
d'abord sur le second plateau, qui suit la grande colline, à l'ouest; puis

1. El. Pétrie : The royal ofthe tombé first dynasty, I, pL XVIII, u" 2 et 3 ; II, pl. XV
u° 10lJ.

2 11. l'etrie : The royal tombé uf Ihe /irst dynasty, p. 2, u» 6.

84
loading ...