Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,2) — Paris, 1905

Seite: 666
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1905bd3_2/0317
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES D ABYDOS

Haute et de la Basse Egypte Merbapa, contenant les offrandes telle et

telle offertes à l'épervier □ {/. L'explication est toute simple, elle s'ap-
puie sur des faits à observer en dehors des exemples cités dans ce nu-
méro : par conséquent je ne saurais accepter l'identification proposée
comme « conclusive », c'est-à-dire concluante par M. Pétrie, et le roi
Adarcp demeure pour moi distinct de Merbapa qui, lui, a seulement fait
acte de culte funéraire, et sa place est encore à chercher.

V. Le roi Dcn. M. Pelrie a identifié ce roi avec Ousaphaïs le Ve roi
de la première dynastie selon Manéthon et la table de Séti 1er. Il est
très probable que le nom de ce roi a été trouvé dès la première année des
fouilles gravé sur un fragment de vase sous la forme de ùc^ic^û , qui a

pu être abrégée en J { j ; mais l'a-t-elle été véritablement comme on
l'a dit et comme on le croit généralement, la chose n'est pas aussi cer-
taine qu'on le croit, car il reste toujours incertain que le scribe nouveau

ait cru pouvoir transcrire par 7^, qu'un second a abrégé Hesepti
en • M. Pétrie n'a pas cru pouvoir admettre la légitimité de cette
transcription en partie double, et il a appelé ce roi Setoui au lieu de
Hesepti ou Ousaphaïs. Mais, quoique je sois loin de nier la possibilité
de celte double erreur, est-il vraisemblable, je le demande, que les
scribes égyptiens si au courant des choses intéressant leur pays, aient
pu se tromper aussi grossièrement sur le nom d'un de leurs premiers
rois, au point d'orthographier son nom d'une manière si différente et

de changer en gmrF ? Cependant il y a un argument qui est en
laveur de l'identification proposée par M. Setlic, c'esl que le nom de ce
roi a été trouvé sur un fragment de vase en pierre dure avec le nom
d'un autre roi, lequel est écrit par un simple signe, à savoir un homme
portant quelque chose devant lui et que c'est probablement le même
signe rectifié qui sert à écrire le nom du roi Semenptah dans la liste
de Séti 1er. Aussi j'admets provisoirement qu 'il s'agit bien des deux rois
nommés Hesepti et Semenptah par la liste de Séti lfr, malgré l'intervalle
qui existe entre ces deux rois et qui est comblé par le règne de Mer-
bapa. La présence de ces deux noms sur le même fragment montre bien,
loading ...