Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,2) — Paris, 1905

Seite: 680
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1905bd3_2/0331
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
(i80 LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYUOS

mière ligne le nom de la tombe d'un roi sans avoir son nom, et il reste
encore plus probable que nous avons le nom d'un roi, quoique non sur-
monté de l'épervier.

XXVII. Le roi Merneith d'après M. Pétrie. L'absence de l'épervier
sur la grande stèle de Merneith rend plus que douteuse la qualification
de roi donnée à ce personnage; de plus, la présence du nom de cette
forme sur des vases en tout genre trouvés soit à Neggadeh, soit dans la
nécropole d'Abydos, montre cependant qu'il s'agit d'un personnage
considérable ; l'hypothèse d'une reine, nommée Neithôtep, qui aurait
été l'épouse du roi Ahâ, pourrait ici trouver son application, et la
tombe de Merneith, au sujet de laquelle M. Pétrie a triomphé si bruyam-
ment, ne serait que celle d'une reine, épouse sans doute du roi Adarep,
près duquel on lui avait creusé une tombe. Au sujet de ce prétendu roi
Merneith, M. Pétrie a commis l'une de ces bévues affirmatives aux-
quelles sa méthode le conduit fatalement. Dans la tombe de cette reine,
il a trouvé des cylindres au nom du roi Den, cylindres qui y avaient été
jetés sans doute à l'heure de la spoliation, car les deux tombes étaient
très rapprochées, et il en conclut que le roi Merneith s'appelait Den, à
savoir Den-Merneith comme il appelle le cinquième roi de la première
dynastie Den-Setoui. Mais si ce roi était une reine, la question change
et il n'y avait pas besoin de deux noms. En outre, M. Pétrie fait de ce
roi Merneith le quatrième roi de la Ire dynastie, et il l'identifie avec le
roi Ata de la liste de Séti Ier et avec l'Ouénéfès de Manéthon. Mais sur au-
cun des cylindres qu'il attribue à Merneith quoiqu'ils portent le nom de
Den, il n'y a quoi que ce soit qui autorise une pareille attribution :
l'imagination et la méthode de M. Pétrie sont seules responsables.
Maintenant on peut rechercher pour quelles raisons M. Pétrie a
donné à son roi la quatrième place dans la première dynastie; on les
trouvera facilement. Il l'a placé dans la première parce que la tombe
dans laquelle a été trouvée la stèle était sur le plateau où il a cru dé-
couvrir les tombes de la première dynastie, et il l'a placée au quatrième

rang, parce que sur certains bouchons il a trouvé le mot \ °° ' qui se
rapproche de 1« nom du roi dans la liste de Séli IlT; or ce mot
loading ...