Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,2) — Paris, 1905

Seite: 690
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1905bd3_2/0341
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
690 LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

Anubis qui mène cette procession que fait Hor en Abydos lors de l'en-
sevelissement d'Osiris '. » Il n'y a plus qu'un pas à faire, c'est de décrire
l'endroit où a été placée la tombe d'Osiris, et c'est ce que décrivent les

textes de la même pyramide en ces termes : <==> ~\ \ ^ _2

_fl ^ _q | o— «cr> c est-a-dire : « lis sont au ciel parmi les étoiles

et les Indestructibles, et sa sœur Sothis, son guide l'étoile du matin le
dirigent vers le Champ de l'Offrande et il s'y assied sur son divan de
fer dont les têtes sont de lion et les pieds les sabots du taureau Sema-
Oïr1. » C'est dire que, si l'on veut réduire ces paroles en langage ordi-
naire, les étoiles, Sirius, et l'étoile du matin guident Osiris vers le
Champ de l'Offrande, c'est-à-dire vers la nécropole ancienne, vers Om
el-Ga'ab en l'espèce, où le dieu se couche sur un lit ou siège qui a des
tètes de lion à son avant et des pieds de taureau à sa partie inférieure,
ce qui est justement le cas pour le lit d'Osiris et pour les lits ordinaires
qui étaient soutenus par des pieds de taureau en ivoire, de sorte que
l'auteur de ces textes aurait dépeint, non le lit de granit d'Osiris, mais
le lit ancien sur lequel il aurait été couché et qui avait à sa partie anté-
rieure supérieure des têtes de lion, et à sa partie inférieure des pieds
de taureau, et cette dernière partie a été vérifiée complètement par la
trouvaille des pieds en ivoire représentant des pieds de taureau pendant
que la première l'a été également parles têtes de lion qui se trouvaient
en la partie antérieure du lit de granit d'Osiris.

Ainsi donc, dès la VI" dynastie, les textes des pyramides contiennent
non seulement des allusions à la légende d'Osiris, mais encore des des-
criptions détaillées de l'emplacement et du mobilier du tombeau osi-

1. Pyramide de Pépi /<"■, L 307-308 ; la traduction est celle de M. Maspero que j'em-
prunterai dans toutes mes citations.

2. Pyramide de Pépi 1", I. 308-311.
loading ...