Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,2) — Paris, 1905

Seite: 699
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1905bd3_2/0350
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS 699

dieux, comme le contexte le montre. Donc là encore les Sekhemoui
sont Set et Horus. Dès lors, quelle difficulté y a-t-il à admettre que les
Sekhemoui dont la pierre de Palerne mentionne la naissance sont Set
et Horus? Aucune. Quelle difficulté y a-t-il encore à admettre que les
Sekhemoui dont j'ai trouvé le tombeau pendant les fouilles de ma se-
conde campagne sont encore Set et Horus, surtout si l'on veut bien se
rappeler que j'ai trouvé dans ce tombeau deux squelettes et deux sque
lettes d'hommes ? Je n'en vois aucune, et je vois au contraire que d'au-
tres découvertes et d'autres monuments sont venus confirmer mon sen-
timent. Ce n'est donc pas le moment de l'abandonner.

D'ailleurs le seul ne veut pas dire les deux formes comme on l'a
traduit, mais les deux maîtres, et je citerai à ce propos la phrase de
Teti où il est dit que Horus a donné à Teti les dieux pour qu'ils le sui-
vent et qu'il soit le maître parmi eux ^ \ ^_^ 111 t~u_J \ P

JL \ P i lî^ 1^ JL»1- Je pourrais de même citer de nombreux
exemples pris de ces textes prouvant ce sens de maître et d'après ce
sens on verrait que l'expression Sekhemoui est synonyme, ou à peu près,
de l'expression '^l^7 Neboui*.

Il faut donc conclure des textes qui précèdent et qui nous font con-
naître les idées traditionnelles de l'Égypte que les deux Maîtres, ceux
qu'on appelle aussi les deux dieux, non pas des dieux sans subslralum
physique, mais deux protecteurs, deux héros, étaient fort connus en
Egypte, que dès la plus haute antiquité on leur avait élevé des temples ,
et que longtemps auparavant on les avait enterrés à Abydos où j'ai re-
trouvé leurs deux squelettes. La question est trop importante pour que
les arguments que je viens de faire passer sous les yeux de mes lecteurs
soient rejetés avec pitié ou avec dédain : ceux qui agiraient ou pense-

1. Pyramide de Téti, I. 270.

2. C'est une question de savoir si le mot déterminé par la momie, au lieu
de signifier forme divine, ne signifie pas tout simplement maître, ou ancêtre, sens qu'il
est fort facile de tirer du premier, puisque l'ancêtre était le protecteur, le défenseur, le
maître du foyer.
loading ...