Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,2) — Paris, 1905

Seite: 724
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1905bd3_2/0375
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
724

LES NOUVELLES FOUILLES D'ABYDOS

Sur la surface polie d'un fragment de grande coupe fabriquée avec
cette roche, on voit de nombreux amas blanc verdâtre irréguliers, alter-
nant avec des espaces noirs sensiblement de même dimension et de
même nombre que les parties blanches. La roche a ainsi un aspect tigré
assez régulier qui ne se retrouve pas identique dans les roches précé-
dentes.

N° IX. Épidiorite (diabase ophitique ouralitisée) très répandue en
Crète et dans la Méditerranée orientale. — Roche grenue formée de
feldspaths alcalino-terreux, de pyroxène augite et de magnétite puis
amphibole prédominante avec ouralitisation (c'est-à-dire translormation
partielle du pyroxène en amphibole).

Cette roche si compliquée micrographiquement est en effet d'aspect
grenu et constituée par un piqueté de très petits éléments gros en
moyenne comme des têtes de petites épingles; les uns blancs, les autres
noirs.

N° X. Granile typique. — Le granité est un agrégat de cristaux de
feldspath (surtout de l'orthose) avec quartz en grains informes et mica
en lamelles souvent hexagonales blanches ou noires.

Sur la surface du fragment de vase on voit de nombreux cristaux
d'orthose parfois très grands, çà et là entre eux ou associés à eux des
masses de quartz plus ou moins arrondies. Enfin tous ces éléments sont
séparés par des parties noires souvent altérées (mica). Par places taches
ferrugineuses.

N° XI. Granile à mica noir. — Même composition que le précédent.

L'aspect de cette roche est absolument différent de celui de la précé-
dente. Les éléments de la roche sont extrêmement petits. Le quartz est
abondant, on perçoit donc un nombre considérable de très petits points
irréguliers tantôt noirs, tantôt blancs, serrés les uns contre les autres.
Ce n'est qu'à la loupe qu'on peut même distinguer les grains blancs de
feldspath de ceux constitués par le quartz; les points noirs formés de
mica sont souvent altérés, corrodés.

N° XII. Hoche très altérée, probablement pegmatite. (Les feldspaths
malgré leurs clivages sont très altérés.) — C'est un assemblage de
feldspaths lamellaires (surtout orthose et microcline) et de quartz
diversement cristallisé.

L'aspect de cette roche est fort joli. Le fragment de vase qui a fourni
l'échantillon avec lequel la coupe a été faite est parfaitement poli. La
couleur générale est blanc rosé (feldspath en grands cristaux) avec des
taches un peu plus grisâtres (quartz) et par places quelques petits poin-
tillés très fins noir verdâtre.
loading ...