Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 1.1800 [1801] [Cigognara Nr. 3401-1]

Seite: 5
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1801/0023
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
(S)

Sujet de la Planche première,

Àntiochus qui était en guerre avec les Romains,
désirant traiter de la paix avec Scipion resté malade
à Elée , lui envoie des ambassadeurs chargés de lui
rendre son fils , qui avait été fait prisonnier sur mer.

Scipion, après avoir tenu longtemps son fils em-
brassé, et satisfait sa tendresse ; allez, leur dit-il, por-
ter mes actions de grâces à Antiochus, et dites-lui
que , pour le présent, je rie peux lui donner d'autres
marques de ma reconnaissance, qu'en Lui conseillant
de ne point songer à combattre avant qu'il me sache
arrivé au camp.

Tel est le sujet qui fut proposé pour le grand prix de
Peinture , au dernier concours de l'Ecole spéciale , et
sur lequel les membres des trois sections de Peinture,'
Sculpture et Architecture de l'Institut national, décer~
nèrent un premier et deux seconds prix (*) aux citoyens
Grauger , Ingres, élèves de David ; et Ducq, élève de
Suvée.

La planche première offre l'esquisse du tableau sur
lequel Ducq a concouru.

Quoiqu'on ne doive pas juger à la rigueur les pre-
mières compositions d'un artiste , compositions tou-
jours improvisées, selon le mode du concours, celle

(*) Le choix des sujets que doivent traiter les concurrens, et
le jugement des prix étaient autrefois attribués aux professeurs
de l'Ecole de Peinture et de Sculpture; cette fonction est main-
tenant une des prérogatives de l'Institut national,
loading ...