Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 1.1800 [1801] [Cigognara Nr. 3401-1]

Seite: 25
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1801/0053
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( *5 )

Planche onzième,—Le Rêséda-gaude , ou herbe jaune.

Cette plante sert à teindre les étoffes de laine et de
soie , et fournit toutes les nuances , depuis le jaune le
plus pâle jusqu'au jaune verdâtre.Pour obtenir une cou-
leur jaune très-solide, il paraît que le meilleur procédé
est de faire bouillir la laine avec du tartre , du sel ma-*
rin , une solution de bismuth dans l'acide nitreux, et de
îa passer à la gaude.La laine que l'on a teinte en jaune
de cette manière, prendra une couleur verte, si après
le procédé ci-dessus, on la plonge dans une dissolution
de gaude fraîche.

Quelques antiquaires ont pensé que la gaude est le
strathium des anciens, plante colorante dont ils ont
souvent parfé , mais dont ils n'ont pas donné la des^
cription.

On retire encore de la gaude , pour l'usage des pein-
tres , une laque jaune plus brillante , plus solide et pré-
férable à celle qu'on extrait de la graine d'Avignon, et
qui est appelée dans le commerce stil-de-grain de Troie»

Nota. Les souscripteurs ont été prévenus, par un avis
en tête de ce recueil (première livraison),que les plantes
insérées dans cette collection, avaient été destinées d'a-
bord à paraître dans un journal , où leur description et
l'examen de leurs propriétés étaient indispensables, et
qu'incessamment elles ne seraient plus admises dans les
Annales du Musée quoiqu'elles aient une sorte de rap-
port avec les arts d'imitation. Ainsi, au lieu du Crocus
Sativus, annoncé pour la fin de prairial prochain , on
donnera l'élévation géométraîe de la colonne nationale,
dont le projet, par M. Moreau, a obtenu le prix au con-..
çours. On vient d'en placer le modèle dans les propos.
% . 7
loading ...