Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 1.1800 [1801] [Cigognara Nr. 3401-1]

Seite: 32
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1801/0063
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( M)

sîté paraît agiter les autres et les rapprocher de leur*
compagne. Les plus jeunes ne sont occupées que des
attributs de la chasse. Parmi ces dernières , le public a
distingué surtout celle qui s'efforce de retenir un chien
prêt à s'élancer. Cette figure est digne de l'Albane ou
du Dominiquin.

Quoique la petitesse des objets n'ait pas permis de
porter , dans cette planche , toute la pureté du dessin,
la finesse des caractères ; quoique le burin soit insuffisant
pour rendre la vivacité , la douceur du coloris et la fer-
meté du pinceau qui distinguent le talent de Meynier,
on verra néanmoins avec iritérêt cette simple esquisse.
On y trouvera l'idée exacte de l'invention du peintre,
de la grâce et de la légèreté des draperies, des diffé-
rentes parties d'une composition qui lui a- fait autant
d'honneur qu'elle a fiai lé le public.

Le jury des arts ne pouvait manquer de distinguer cet
ouvrage. îl lui a décerné le deuxième prix de première
classe. Hennequin a obtenu le premier sur son tableau
des Remords d'Oreste. On en donnera la gravure dans
ce recueil.
loading ...