Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 1.1800 [1801] [Cigognara Nr. 3401-1]

Seite: 38
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1801/0072
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 38 )

en cristal, pourrait à volonté étinceler de lumière, ovt
réfléchir de plus doux rayons; enfin, la colonne peut
être composée des marbres les plus précieux, les bronzes
ciselés avec soin, ou le bois peint et doré, imiter à peu
de frais une si riche exécution. C'est dans l'atelier de
l'artiste où la forme seule existe, que le citoyen opulent
peut aller choisir celles que réclament les durs granits
et les marbres éclatans , et qu'en les transmettant à ces
matières durables , il se procurera des jouissances dou-
ces , avouées du bon goût, et que les regrets ne trouble-
ront point.

Beaux-arts, amis complaisans et gracieux, c'est ainsi
que vons savez vous varier pour nous plaire. Toujours
nous vous cherchons, nous vous rencontrons fréquem-
ment en voyage. Sommes-nous de retour? nous aimons
à vous voir partager, embellir nos demeures, et, par un
million de métamorphoses, obliger la matière de donner
un corps à nos pensées, de perpétuer nos souvenirs.
loading ...