Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 1.1800 [1801] [Cigognara Nr. 3401-1]

Seite: 45
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1801/0083
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
Sujet de la Planche vingt-unième',

L'Amour , abandonné de la Jeunesse et des Grâces,1
se console , auprès de l'Amitié, des outrages du Temps»
D'après le tableau, de proportion demi-nature, peint
par Caraffe , et exposé , l'année dernière, au salon du
Musée.

Le Temps vient de briser les armes de l'Amour. Dé-
gagé de son bandeau magique,ce dieu cbarmant répand
des larmes dans le sein de l'Amitié;il semble abandon-
ner sans regret à la Fidélité (*) les attributs de l'In-
constance -, et des plaisirs vifs, mais passagers , sont
remplacés par un sentiment délicieux et durable , qui se
prolonge au-delà de l'existence de l'objet aimé. On voit,
dans le lointain, la Jeunesse (**) embellie par les Grâces,'
traverser , sur une barque légère , un fleuve, image de
la vie.

Cette allégorie ingénieuse est traitée avec esprit, agré-
ment, érudition. Le public a remarqué dans le tableau
un bon goût de dessin , un coloris suave, un effet lumi-
neux. Le même artiste a exposé , à la même époque,
ainsi que les années précédentes, une suite de scènes
turques , peintes à l'acquarelle. Elles ne laissent rien à
désirer, quant à la grâce de la composition, la vérité des'
caractères, la fidélité du costume. L'auteur se propose
de livrer à la gravure cette collection intéressante, et d'y

(*) L'Amour est privé de ses ailes, on voit un chien en épar-
piller les plumes.

{**) Sous la figure d'Héb'é.

rv hk
loading ...