Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 1.1800 [1801] [Cigognara Nr. 3401-1]

Seite: 76
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1801/0129
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( ?6 )

habitées , exposé chaque jour aux dangers d'un inc. a
die; et il a proposé de la transférer au Louvre, le seul
édifice qui lui ait paru digne de la recevoir.

En eflet, ce palais, dont une grande partie offre,même
avant d'être terminée , l'aspect de véritables ruines au
centre de Paris ; où d'étroites habitations concédées à
des artistes et des savans, ont été pratiquées dans de
vastes appartemens; où les communications ne sont éta-
blies que par des corridors infects et ténébreux , offri-
rait peut-être aujourd'hui un ensemble parfait, si, depuis
plusieurs années , des sommes immenses n'eussent été
employées à élever tant de monumens simulés et éphé-
mères , dont on n'a pas même conservé le souvenir.

La translation de la Bibliotbéque au Louvre, semble
donc présenter tous les avantages qu'on peut désirer j la
conservation de ce dépôt précieux et l'achèvement d'un
immense palais, chef-d'œuvre de l'architecture fran-
çaise.
loading ...