Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 1.1800 [1801] [Cigognara Nr. 3401-1]

Seite: 97
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1801/0161
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
C 97 )

Planche quarante - septième. ~ David, vainqueur de

Goliath.

Ce tableau 5. peint à l'huile sur ardoise 5 et de gran-
deur naturelle , par Daniel de Volterre, se voit dans la
galerie du Musée. Il était précédemment à Versailles.
L'ardoise sur laquelle il a été exécuté, est peinte des
deux côtés. Le second tableau représente les mêmes per-
sonnages, mais dans une attitude différente. On donnera
la gravure de ce dernier.

Daniel Ricciarelli, plus communément désigné sous
le nom de Daniel de Volterre, parce qu'il naquit en
celte ville de Toscane, en iSoq. , fut destiné par ses pa-
reils à la peinture. il fut d'abord élève deBathazar Per-
ruzzi de Sienne, et passa ensuite sous la discipline de
Michel-Ange. Il s'attacha particulièrement à la manière
de ce maître; et celui-ci l'aida, non-seulement de ses
conseils, mais encore de son crédit, dans différentes
occasions.

Daniel dut à un travail opiniâtre ? ses talens et sa ré-
putation. Ses plus beaux ouvrages sont à Rome , à la
Trinité-du-Mont, Il y peignit à fresque une Descente
de croix. Ce tableau est regardé, non-seulement comme
le chef-d'œuvre de l'artiste, mais encore comme l'un
des trois chef-d'œuvres de la peinture (*).

Cet artiste fut fort employé à Rome , et pour la pein-
ture , et pour la sculpture, où il excellait également. Le

(*) Les deux tableaux qui tiennent avec celui-ci le premier rang,
sont la Transfiguration, par Raphaël, et la Communion de S. Jé-
rôme, par le Dominiquia. Ces trois compositions ont été gravées
plusieurs fois, et avec succès.

i. s5
loading ...